VNU – PNUD Niger : Une journée récreative en hommage aux femmes volontaires des nations unies

(Niamey – Samedi 7 Mars 2020) En prélude de la Journée Internationale des droits des femmes Edition 2020 célébrée tous les 8 Mars, le Programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) a organisé une journée récréative cet après-midi dans le jardin de l’Hôtel les Rôniers. Selon M. Hassan Idé Hawidabou, Coordonnateur du Programme VNU-PNUD Niger, ce cadre convivial d’échanges entre Volontaires des Nations Unies (VNU) vise à rapprocher les volontaires des nations unies tout en leur rappelant l’importance de leurs missions et à encourager le public à comprendre la vision du volontariat des Nations Unies avant de s’engager dans ce mouvement.

Moment de retrouvailles, cette rencontre a réuni agents du système des nations unies, collègues, parents, amis et connaissances des nouveaux et anciens volontaires venus nombreux magnifier l’image de la femme en particulier celle engagée dans le volontariat de par le monde. Volontariat entendu comme vecteur du développement durable.

M. Hassan Idé Hawidabou a profité de l’occasion pour entretenir l’assistance sur les opportunités d’emploi offertes par le volontariat mais à condition, précise-t-il, que les personnes intéressées s’inscrivent sur la plateforme des données créée à cet effet. Cette inscription est ouverte à tous, elle est libre et gratuite.

Pour Hamsatou Bouzou, Assistante Programme ONU-FEMMES, « le volontariat a l’avantage de nous de mettre en contact direct avec les populations, de leur apporter l’assistance dont elles ont besoin. Pour les jeunes les volontariat est une école mais aussi une étape importante à franchir au cours de sa carrière professionnelle »

La plus-value de ce mouvement au progrès de l’humanité n’est plus à démontrer quand on sait les millions de volontaires engagés dans des initiatives de développement visant à améliorer leurs propres conditions de vie, celles de leur famille et de leur communauté respectives.

Crée en 1970 par l’Assemblée Générale des Nations Unies à la demande des pays membres de l’ONU ; le volontariat est géré par le PNUD et a son siège à Bonn en Allemagne. Le programme VNU est investi d’un mandat mondial sans équivalent visant à promouvoir le volontariat pour le développement, et c’est ce qu’il fait depuis sa création. Au Niger, c’est en 1972 que les premiers Volontaires des Nations Unies (VNU) ont été déployés sur le terrain. Aujourd’hui, le pays compte 135 VNU dont 100 nationaux et 35 internationaux répartis dans 07 régions pour 09 Agences des Nations Unies. Les VNU sont actifs dans la Mobilisation, le Plaidoyer, l’Intégration, la Gestion, le  Suivi et la Promotion. Au regard de sa vision et de ses missions, le volontariat profite à la fois à l’ensemble de la société et à la personne qui se porte volontaire.

Abdoulaye Abdourahamane / niameysoir.com

 

 

 

 

 

 

PHOTOS : NIAMEY-SOIR