USIP-Niger : Installation du Conseil d’orientation de la stratégie communale de sécurité à Niamey.

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet Dialogue Justice et Sécurité (DJS), par l’ONG RAIL (partenaire local) avec le soutien financier de l’Institut des Etats Unis pour la Paix (USIP), ce vendredi 3 Mai 2019, le Conseil d’orientation de la stratégie communale de sécurité dans l’arrondissement communal Niamey 5 a été officiellement installé. Il s’agit de l’aboutissement d’un long processus inclusif et participatif, de dialogue et d’entente entre les différentes couches socio-professionnelles de cette entité en vue d’assurer une meilleure proximité entre les communautés et les Forces de Défense et de Sécurité (FDS). Cela par l’instauration d’un climat de confiance réciproque.

IMG-20190503-WA0031La cérémonie s’est déroulée dans la salle de réunion dudit arrondissement en présence d’un député national, du délégué spécial de l’arrondissement communal Niamey 4, du chef de Canton de Bitinkodji, des  commissaires de police de la Rive Droite (Harobanda), du directeur de la police municipale, des chefs des villages, des représentants de la gendarmerie nationale, du parquet ( substitut du procureur ), ceux de la direction de la protection civile ainsi que des organisations de la société civile sensibles aux questions sécuritaires.

En procédant à l’installation officielle des membres du Conseil d’orientation de la stratégie communale de sécurité relevant de son entité, M. Amadou Zakari Garba, délégué spécial de l’arrondissement communal Niamey 5 a affirmé que les résultats du Projet DJS ont été à la hauteur des espérances. Il a remercié l’ensemble des acteurs pour leur disponibilité constante dans l’atteinte des objectifs escomptés. M. Amadou Zakari Garba a enfin souligné que le Conseil d’orientation se voudra un dispositif de coordination et de suivi évaluation des activités futures qui concourent au rapprochement des communautés avec les FDS.

IMG-20190503-WA0030Auparavant, le Représentant de l’USIP, M.  M. Abouzeidi Abdoul Aziz Sanoussi a, quant à lui,  rappelé le processus ainsi que les efforts énormes qui sont faits par les parties prenantes. Il a particulièrement apprécié l’initiative des sessions de dialogues suivies des activités communautaires organisées pour rapprocher les FDS et les communautés à travers un dispositif  dit « Cadre de Concertation pour le Dialogue sur la justice et la sécurité (CCJSD) ». Du reste, a-t-il expliqué « c’est au regard des résultats encourageants obtenus lors de la phase pilote que l’USIP à travers DJS/Niger a soutenu le processus d’élaboration de la stratégie communale de sécurité qui va servir de cadre de référence pour toute action visant à améliorer les relations de confiance entre les FDS et les communautés et assurer la sécurité de proximité dans l’arrondissement communal Niamey V ».

Les missions du Conseil d’Orientation :

  • Définir des objectifs visant à préserver la sécurité au sein de l’arrondissement,
  • Evaluer l’état d’avancement de la mise en œuvre du plan d’action de la stratégie communale de sécurité,
  • Affiner l’analyse sécuritaire par quartier et village;
  • Donner les directives nécessaires à la bonne exécution de cette stratégie,
  • Décider des éventuelles orientations sur la base des résultats majeurs observés,
  • Veiller au respect des priorités de la présente stratégie.
  • Apprécier de la pertinence et du financement des programmes de la stratégie,
  • Allouer une ligne budgétaire pour l’exécution de la stratégie lors de l’examen du projet de budget.

Pour rappel, le Projet Dialogue Justice et Sécurité (DJS) est financé par l’Institut des Etats Unis pour la Paix (USIP) dans six (6) pays dont le Niger. Il a pour objectifs de continuer le processus de dialogue et vulgariser le JSD ; renforcer les capacités des parties prenantes pour la vulgarisation du JSD ; renforcer le support de collaboration ; développer les stratégies pour développer le JSD au niveau national et enfin de continuer à faire les liens entre les différents pays

niameysoir.com