UNICEF-Niger : Lancement officiel de la 3ème édition du concours Médias 2020

(Niamey 09 Juin 2020) Dans le contexte actuel de crise sanitaire liée au Covid-19, le Conseil Supérieur de la Communication, en collaboration avec le Ministère de la Communication et l’UNICEF, encourage les médias à soutenir le plaidoyer sur différentes initiatives liées aux Droits de l’enfant. Celles-ci consistent, entre autres, à protéger la santé des enfants et leur fournir une bonne alimentation, à atteindre les enfants vulnérables avec l’eau, l’assainissement et l’hygiène, à permettre aux enfants de poursuivre leur apprentissage, aider les familles à couvrir leurs besoins et à prendre soin de leurs enfants, protéger les enfants contre la violence, l’exploitation et les abus, protéger les enfants réfugiés et migrants et ceux affectés par les conflits.

Ces initiatives traduites en thématiques serviront de pistes de réflexion aux participants de la troisième édition du concours Médias 2020 placé sous le thème : « Covid-19 : pour chaque enfant, un champion ». La cérémonie de lancement officiel de ce concours s’est déroulée à la Maison de la Presse en présence du Président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) Dr Sani Kabirou, de la représentante résidente de l’UNICEF au Niger, Mme Félicité Tchinbidat et du Ministre en charge de la Communication, M. Habi Mahamadou Salissou.

Selon le Président du CSC, Dr Sani Kabirou, l’objectif de ce concours vise à soutenir le plaidoyer en faveur des droits de l’enfant dans le contexte de la crise liée au Covid-19 puis à accroître la visibilité des initiatives individuelles ou collectives menées en faveur de la promotion des droits de l’enfant pendant et après ladite crise.

Parlant du thème du Concours, la représentante de l’UNICEF au Niger a fait remarquer que du grand nombre d’informations qui circulent sur la pandémie du COVID-19, toutes ne sont pas fiables car, poursuit-elle, « beaucoup sont inopportunes, inexactes, voire intentionnellement fausses ». A comprendre, Mme Félicité Tchinbidat, ce concours ouvert aux médias nigériens devra permettre donc d’apprécier le rôle important qu’ils ont à jouer dans la lutte contre la pandémie du COVID-19 mais aussi leur pouvoir de dénonciation des violations des droits de l’enfant afin de lui offrir « un environnement qui le protège de la maltraitance, des brutalités physiques ou mentales, de l’abandon ou de la négligence, des mauvais traitements ou de l’exploitation ».

Le concours Medias 2020, rappelle-t-on, est ouvert aux journalistes, chroniqueurs, producteurs, animateurs de la télévision, de la radio, de la presse écrite et en ligne. Il portera sur les œuvres réalisées entre le 19 Mars (date de déclaration du premier cas de Covid-19 au Niger) et le 15 Octobre 2020. La cérémonie de remise des prix aux lauréats interviendra à Niamey le 20 Novembre 2020 à l’occasion de la célébration de la Journée Mondiale de l’Enfance, anniversaire de la Convention relative aux Droits de l’Enfant.

Mohamed Ibrahim / niameysoir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *