UEMOA : La Sécurité alimentaire et la résilience au menu d’une réunion de haut niveau à Niamey


(Niamey- Vendredi 10 Juin 2022) L’hôtel Bravia a servi de cadre ce matin pour la tenue de la réunion des Ministres en charge de l’Agriculture et de l’Elevage des pays membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Elle est organisée en prélude de la 11e Session du comité de haut niveau sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle. La cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par le Ministre nigérien en charge de l’Agriculture et de l’Elevage, Dr Alambedji Abba Issa en présence du président de la Commission M. Abdoulaye Diop, des ministres de l’Agriculture de l’espace UEMOA, des représentants de la BCEAO, de la BOAD, du CILSS ainsi que des partenaires techniques et financiers.

Cette réunion de travail, rappelle-t-on, s’inscrit dans le cadre des préparatifs de la rencontre de la 11eme Session de haut niveau relative à la sécurité alimentaire et nutritionnelle de l’espace communautaire. Elle vise à examiner plusieurs points dont principalement celui relatif à la sécurisation des approvisionnements durables dans la région.

Des sources proches du Réseau de Prévention des Crises Alimentaires (RPCA), l’insécurité alimentaire dans l’espace UEMOA a touché à 12 millions de personnes pour la période de soudure qui démarre. Cette population était de 8 millions de personnes en 2021 et seulement 2 millions en 2014 d’où l’urgence pour la commission de l’UEMOA de plancher sur les mesures et orientations alternatives pour y faire face. Au ministre Alambedji Abba Issa d’affirmer : « Cette situation difficile qui s’éternise, nous interpelle…Nous nous devons d’honorer une fois de plus la pertinence politique de notre comité, en faisant en sorte que nos orientations et décisions ciblent la chaine de causes responsables aussi bien profondes que conjoncturelles afin d’espérer un traitement durable et définitif de la problématique de la faim dans notre région ».

Pour sa part, le président de la commission de l’UEMOA M. Abdoulaye Diop a souligné que plusieurs faits majeurs sont en lien avec Sécurité alimentaire et la résilience dans la Région. Il s’agit notamment de la baisse des productions vivrières chiffrée à plus de 13% par rapport à la campagne écoulée ; la crise sécuritaire dans la sous-région ; la persistance de la COVID19 ; mais aussi la guerre en Ukraine qui menace la disponibilité des engrais. « Face à ces constats, il importe d’inverser les tendances lourdes à l’origine, notamment, de la faible performance de nos systèmes agricoles et alimentaires » a-t-il dit. Enfin, M. Abdoulaye Diop a assuré les Autorités et les partenaires que la commission de l’UEMOA, jouera pleinement son rôle pour relever les défis du secteur rural de manière synergique et complémentaire.

Pour rappel, le Comité de Haut de Niveau sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (CHN-SAN) dans l’espace communautaire a été créé par la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UEMOA en décembre 2011. Ce Comité actuellement présidé par SEM Mohamed Bazoum, est chargé de réfléchir et d’identifier les solutions idoines pour mettre définitivement la région à l’abri des crises de famine, de malnutrition et d’insécurité alimentaire.

Salamathou Alaké / NIAMEY-SOIR

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *