TAHOUA : Poursuite de la mission de supervision des activités du PASEC

Image8Après les Régions de Zinder et Maradi, la mission de supervision des activités du Projet d’Appui à l’Agriculture Sensible aux risques Climatiques (PASEC) initiée par l’Unité de Coordination Nationale (UCN) du projet est arrivée ce vendredi 26 juillet 2019 dans la région de Tahoua. Le Coordonnateur National du PASEC, M. BOLA Moussa qu’accompagnent le Responsable Suivi Evaluation, M. Boubacar MAHAMADOU, le Spécialiste Agriculture Intelligente face au Climat, M. Amadou ATTIKOU, le Spécialiste en Communication, M. Mahaman Chamsou Maïgary et le Chargé Régional des Opérations de Tahoua, M. Ilyassou Tsahirou ont effectué ce vendredi plusieurs visites dans les Communes de Bangui, Madaoua et Azarori dans le département de Madaoua.

Image9Dans la commune rurale de Bangui, la délégation du PASEC qu’accompagnent le Maire, le Secrétaire Général et le Point Focal s’est rendue sur le site de DLSP (demi lunes sylvo pastorales) de Maley Rougga ou 78 hectares ont été récupérés sur les 200 prévus. La communauté procédera à l’arrachage de 10 ha de cette aire de pâturage colonisée par le Sida Cordifolia. Au cours d’un échange avec les bénéficiaires et les responsables communaux, le Coordonnateur National du PASEC, en plus des actes de sécurisation foncière déjà disponibles, a exhorté tous les acteurs à un consensus social pour la gestion et l’usage futur de ce site en cours de réhabilitation. La mission s’est rendue au village de Maley Rougga pour visiter les pépinières qui fourniront les plants destinés au site qui sera également ensemencé avec des espèces fourragères appétées par les animaux.

Dans la Commune Urbaine de Madaoua, la mission s’est rendue sur un site de DLA (demi lunes agricoles) du village de Ajibaou. Sur les 175 hectares de DLA prévus, 115 hectares ont été réalisés au profit de 116 producteurs. Les producteurs ont reçu 10 kg de semences améliorées de mil HKP (R1) par hectares et 5 kg de semences améliorées de niébé IT90 par hectares et 50 kg d’engrais DAP par hectares.

Image11Dans la Commune Rurale de Azarori, la délégation du PASEC qu’accompagnent le maire et ses proches collaborateurs s’est rendue au village de Gadambo Nomade (Roumbouki). Trois types d’ouvrages de Gestion Durable de Terre ont été confectionnés par les bénéficiaires provenant de 8 villages environnants. Il s’agit de 50 hectares de tranchées sur les 55 prévus ; de 65 demi lunes sylvo pastorales sur les 90 prévus et de 25 hectares de muret réalisés par 282 femmes. Au total 140 hectares ont été réalisés sur les 177 prévus. Dans le village de Azarori Sédentaire la mission a visité les pépinières des plants destinés au site de Roumbouki avant de se rendre sur le site de 4 hectares de démonstration des technologies de l’Agriculture Intelligente face au Climat appartenant au Groupement Féminin TEMET de Azarori. Le dispositif de pompage solaire et les systèmes d’irrigation par aspersion (hadari), goutte à goutte ont été testés avec succès.

Demani samedi, la mission de supervision se rendra dans plusieurs autres communes d’intervention du PASEC dans la région de Tahoua.

M. Mahaman Chamsou Maïgary