TAHOUA : La mission de supervision du PASEC sur les sites DLA, DLSP et RNA des Communes de Sabon Guida et Illéla

Tah-2-o2ème jour ce samedi 27 juillet 2019 de la mission de supervision des activités du PASEC dans la région de Tahoua. Les membres de la mission ont visité des sites RNA (Régénération Naturelle Assistée), DLA (Demis Lunes Agricoles), DLSP (Demis Lunes Sylvo Pastorales) et des pépinières dans les communes de Sabon Guida et Illéla et échanger avec le Maire de la Commune Rurale de Galma.

Au cours d’un échange avec le maire de la Commune Rurale de Galma et ses collaborateurs, le Coordonnateur National du PASEC, M. BOLA Moussa a particulièrement insisté sur la nécessité de la mise en œuvre diligente des activités appuyées par le projet au profit des populations de la Commune. Assurance a été donnée par le maire pour le lancement dès le mercredi prochain des activités du PASEC.

Tah-2-pDans la Commune Rurale de Sabon Guida, la délégation s’est rendue à la pépinière villageoise et sur le site de récupération de terres du village de Ba Chakka. Quelques 25 000 plants d’acacia seal sont en production. Ils seront plantés sur une partie des 200 hectares de DLSP qui sont entrain d’être confectionnés. Selon, le maire de Sabon Guida, M. Mamane Bako ce site une fois réhabilité permettra de régler le problème crucial de pâturage dans la zone. Quelques 3649 travailleurs de 15 villages environnants bénéficient de cette activité. Une activité saluée par les populations parce qu’elle a permis de fixer tous les bras valides de la contrée habitués à se rendre en exode au Nigéria voisin. Le Coordonnateur National du PASEC n’a pas manqué de rappeler aux bénéficiaires que ces activités sont financées par un prêt que le Niger a contracté auprès de la Banque mondiale. Il les a exhortés à redoubler d’effort pour exploiter au mieux cette opportunité offerte à leur commune parmi les quelques 265 communes du Niger.

Tah-2-bDans la Commune Urbaine de Illéla, la mission accompagnée par le maire Oumarou Douka entouré de ses proches collaborateurs s’est rendue sur le site de DLA du village de Guidan Daouda ou 594 hectares ont été réhabilités sur les 500 prévus. Quelques 227 producteurs dont 12 femmes ont bénéficié de l’appui du PASEC en semences améliorées de mil et de niébé et de l’engrais.

Mahaman Chamsou Maïgary

SCOM/PASEC