SOCIÉTÉ : Visite de terrain du Ministre des Transports

(Niamey 15 Juillet 2020) Le Ministre des Transports, M. Mahamadou Karidio, a effectué deux importantes sorties de terrain les 14 et 15 juillet 2020. La première visite a concerné l’Aéroport International Diori Hamani (AIDH) de Niamey pour vérifier le dispositif sanitaire mis en place dans la lutte contre la Covid 19, dans la perspective de l’ouverture prochaine des frontières aériennes. La seconde visite a concerné l’aéroport de Tillaberi pour constater de visu l’état des infrastructures avec l’installation de la saison des pluies.

Le Ministre des Transports, Mahamadou Karidio, accompagné des responsables de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC-Niger), de SUMMA Airport, des Activités aéronautiques nationales du Niger (AANN) et des cadres du Ministère des Transports, a visité tous les compartiments de la nouvelle aérogare de l’AIDH pour vérifier le dispositif de contrôle et de prise en charge sanitaire mis en place dans le cadre de la lutte contre la Covid 19. Tous les niveaux d’embarquement et de débarquement des passagers ont été passés au peigne fin. C’est donc un cadre sécurisé qui sera fin prêt pour accueillir les passagers après l’ouverture des frontières aériennes prévue pour le 1er août 2020. Le Directeur Général de l’ANAC-Niger, Elh Ahmed Ayaha, a donné des explications à la presse sur les mesures de sécurité sanitaire prises en attendant l’ouverture de ces frontières. Le DG de l’ANAC a parlé des barrières basiques de prévention, à savoir le port de la bavette, la distanciation sociale et la disponibilité des gels hydro alcooliques, tout en évoquant la mise à niveau du personnel, le port des gants pour les agents et les barrières en vitres mises en place pour protéger le personnel des passagers potentiellement à risque. Elh Ahmed Ayaha a souligné que les accompagnants n’auront pas accès à l’aérogare pour éviter les regroupements. Des marqueurs au sol indiquent la distance à respecter entre les passagers et les sièges d’attente sont espacés.

Le Ministre des Transports a reçu d’autres explications de la part de la Directrice de la Sûreté et de la Facilitation de l’ANAC-Niger, Mme Nagassou Mouniratou, sur l’accueil sanitaire des passagers qui arrivent et les mécanismes prévus de la prise en charge des cas suspects. M. Mahamadou Karidio a donc visité les salles des premiers soins et encouragé le personnel médical en place. L’AIDH est donc fin prêt pour accueillir ses premiers passagers après la réouverture des frontières aériennes.

Le Ministre Karidio s’est ensuite rendu sur le prolongement de la piste d’atterrissage et de décollage des avions. Il a marqué sa satisfaction après avoir constaté que la piste, longue de 3200 m, est prolongée de quelques centaines mètres pour atteindre 4000 m et permettre ainsi aux avions d’avoir une certaine marge de sécurité au décollage comme à l’atterrissage. Il a annoncé que la fin des travaux de prolongement de cette piste est prévue pour la fin de ce mois de juillet.

Le lendemain, à savoir le mercredi 15 juillet 2020, le Ministre des Transports M. Mahamadou Karidio, s’est rendu à Tillaberi, à la tête d’une forte délégation, pour visiter le nouvel aéroport de la région du fleuve. Il était accompagné par le DG de l’ANAC-Niger, le Délégué aux AANN, le Représentant – résident de la BOAD au Niger, le Chef d’agence de la SATOM-SOGEA et des cadres centraux du Ministère des Transports. Le Ministre Karidio a confié à la presse, à l’issue de cette visite, être venu pour voir l’état des infrastructures, notamment de la piste, avec l’installation de la saison des pluies. En effet, certains ouvrages prévus dans le projet n’ont pas été encore finalisés. Ce retard est dû à « quelques difficultés liées au dédommagement des propriétaires terriens » a annoncé à la presse le Ministre des Transports. Ce problème est en voie d’être résolu grâce à la détermination du Ministre de l’Urbanisme « qui se bat comme un beau diable » a-t-il souligné.

Le Chef d’agence de la SATOM SOGEA, M. Charles Domngang Chedjou a expliqué qu’un certain nombre d’ouvrages, notamment le prolongement des deux dallos (petits ponts) et la réalisation de l’assainissement longitudinale, devront être finalisés pour éviter que l’eau stagne sur la piste et ses pourtours. Il a souligné que des mesures conservatoires ont, d’ores et déjà, été prises pour que les eaux n’impactent pas de manière durable l’ouvrage. Le Ministre Karidio a expliqué que la piste a rempli son premier rôle qui consistait à accueillir l’avion présidentiel et ceux de nos hôtes dans le cadre de la fête du 18 décembre qui s’est déroulée à Tillaberi. Ce challenge remporté, il faut maintenant consolider les infrastructures pour la postérité. Le Représentant – résident de la BOAD au Niger, M. Moustapha Diao, a réitéré, quant à lui, la disponibilité de la banque panafricaine à accompagner l’Etat du Niger. « C’est juste les indemnisations des propriétaires terriens, qui sont en très bonne voie, qui font que nous attendons avant de reprendre les échéanciers » a-t-il notifié à la presse. « Dès la fin de ce processus, nous reprendrons nos décaissements » a rassuré le Représentant – résident de la BOAD avant de souligner que « c’est la partie nigérienne même qui nous a demandé d’attendre que les paysans soient indemnisés ». Ainsi, cette visite de l’aéroport de Tillaberi, qui est géré par les AANN, a permis de constater de visu l’impact des eaux de pluies sur les infrastructures et a convaincu la délégation de la nécessité de finaliser, le plus-tôt possible, les ouvrages qui doivent l’être.

A.Aguelasse