SOCIÉTÉ : L’UNICEF et les partenaires humanitaires en réflexion sur la préparation et la réponse aux inondations

(Niamey- Lundi 16 Novembre 2020) A la date du 21 septembre 2020, le bilan officiel des inondations au Niger est le suivant : les pertes et dommages s’étalait sur 103 communes de 41 départements des 08 régions, avec un total de 43,226 maisons effondrées et 4,556 autres endommagées. 549.049 personnes ont été touchées soit 100% de plus que l’année 2019 et 69 personnes ont perdu la vie à cause des inondations.  Pour faire à cette urgence humanitaire et parer aux éventualités, l’UNICEF en collaboration avec le ministère en charge de l’action Humanitaire organise depuis ce matin à l’Hôtel Sahel de Niamey, un atelier de formation sur la préparation et la réponse aux inondations. Cette activité, précise-t-on, s’inscrit dans le cadre de la mise œuvre du programme de coopération Niger UNICEF et en marge de la Journée internationale de la Jeune Fille.

« Ces assises se tiennent dans un contexte national marqué d’une part, par des chocs multiples dont l’impact de la COVID-19 et de l’autre, par les inondations qui représentent un des risques majeurs auxquels les populations nigériennes sont exposées » a souligné M. Habou Moussa, inspecteur général des services (IGS).

Auparavant, M. Amadou Alassane Cissé, Députy Représentant UNICEF Niger a réaffirmé l’engagement de son institution aux côtés du Gouvernement notamment dans la prévention et la gestion des crises humanitaires. Selon lui, il est important de continuer le renforcement des capacités des acteurs sur la préparation et la réponse aux inondations, mais aussi de dresser un état des lieux de la préparation et la réponse aux inondations, d’engager une réflexion soutenue sur les améliorations possibles.

Au cours des deux (2) jours que dureront les travaux de cet atelier, il est attendu des participants la formulation des recommandations fortes axées, entre autres, sur la mise en place entre les acteurs étatiques et humanitaires d’une coordination fluide et pro-active pour la préparation et la réponse aux inondations.

Nasser ZADA / niameysoir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *