SOCIÉTÉ : La prestation de services des OSC n’a pas changé en 2020.


PRESTATION DE SERVICES: 4.3

La prestation de services des OSC n’a pas changé en 2020. Les OSC ont continué à fournir des services dans un large éventail de domaines, notamment les soins de santé, l’éducation, le logement, l’eau, l’énergie, le développement économique, la protection de l’environnement, la gouvernance et l’autosuffisance. En 2020, les OSC ont travaillé avec le gouvernement pour sensibiliser le public aux mesures de prévention du COVID-19 et ont fourni des kits de lavage des mains, des masques et d’autres équipements. Par exemple, SOS Civisme Niger a produit et distribué des masques, et RAIL Niger a aidé la préfecture de Dogondoutchi à acheter des kits de protection contre COVID-19.

Les OSC placent leurs bénéficiaires au cœur de leurs activités et mènent généralement des enquêtes ou des études de base pour déterminer leurs besoins. Compte tenu de la tendance à la décentralisation, les OSC doivent également harmoniser leurs interventions avec les plans de développement communaux  et régionaux. Par exemple, le RAIL a contribué à la récupération de terres par la restauration de la végétation dans la commune de Kéché avec le soutien financier du conseil régional de Dosso. Hed-Tamat a travaillé avec les conseils régionaux et les municipalités de la région d’Agadez pour renforcer leurs capacités en matière de gouvernance et dans le domaine du développement local.

Les OSC fournissent des services sans discrimination fondée sur l’origine ethnique, la religion, la couleur, le sexe, la classe sociale ou l’orientation sexuelle. Cela leur est interdit par la loi et les victimes de discrimination peuvent porter plainte contre les organisations qui la pratiquent. La plupart des OSC autres que les syndicats et les associations fournissent des services à des bénéficiaires autres que leurs membres.

Les OSC tentent parfois de récupérer leurs coûts de fonctionnement en facturant leurs services. Les OSC ont parfois des contrats de sous-traitance avec des administrations, comme c’est le cas pour le projet de récupération des terres dégradées dans la région de Dosso, ou mettent leur expertise à la disposition d’autres OSC et universités.

Le gouvernement reconnaît les contributions des OSC sur la base des rapports qu’elles déposent aux niveaux local et central et de leur impact réel et perceptible sur le terrain. Chaque année, le MDC/AT estime le pourcentage de la contribution des OSC à la réalisation des plans du gouvernement et présente cette information dans des rapports publiés.

Sources : Indice de Pérennisation des Organisations de la Société Civile au Niger en 2020 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *