Session de Dialogue sur la Sécurité collaborative

DSCN5637-USIPDans le cadre de la mise en œuvre du Projet Dialogue Justice et Sécurité (DJS), en collaboration avec son partenaire local le Réseau d’Appui aux Initiatives Locales (Rail Niger), United State Institue of Peace (USIP) a organisé, ce matin à la Maison de la Presse de Niamey, une Session de Dialogue entre les FDS, les acteurs communautaires de l’arrondissement communal Niamey 5, les chefs traditionnels et les responsables administratifs de la Ville de Niamey. L’éclat de la cérémonie a été rehaussé par la présence du Président du Conseil de la Ville de Niamey M. Mamoudou Mouctar qui a procédé au lancement officiel de la rencontre. Étaient également présents, les leaders religieux ainsi que les représentants des organisations de la société civile.

DSCN5628-USIPDans son allocution, M. Mamoudou Mouctar a souligné que l’arrondissement communal Niamey 5, zone d’intervention du Projet, subit des actes de banditisme tels le vol, la délinquance juvénile, la consommation abusive de stupéfiants qui alimentent la violence et l’insécurité. Ces formes d’activités illégales constituent une menace à la cohésion communautaire a-t-il ajouté. « Nous avons tous l’impérieux devoir d’apporter des réponses à ces actes et de contribuer à l’édification d’une société meilleure, d’un avenir radieux aux jeunes générations » a dit le Président du Conseil de la Ville de Niamey.

Auparavant, Mme Adamou Gado Ramatou, Coordinatrice Nationale USIP-Niger a situé l’objectif principal visé par cette rencontre : contribuer au renforcement de la sécurité au Niger à travers l’amélioration des rapports entre FDS et communauté d’où l’importance du concept de « Sécurité collaborative ».  A comprendre Mme Adamou Gado Ramatou, il s’agit pour l’USIP d’inviter les participants à enrichir davantage la réflexion sur la gestion collaborative de la sécurité FDS et la communauté.

DSCN5655-USIPPeu après le cérémonial, en début de matinée, les participants à cette session ont largement partagé leurs expériences de la collaboration sécuritaire, chacun selon son domaine. L’après-midi, ils ont effectué des visites guidées aux Commissariats de Police du Rond-point Rive Droite et du quartier Kirkissoye, tous dans l’arrondissement communal Niamey 5. Ils sont allés constater de visu le fonctionnement de ces services et apprécier sur le terrain, l’état de la collaboration entre la police nationale et les populations. Ce fut également l’occasion de s’enquérir des conditions de travail dans ces deux (2) Commissariats.

Pour rappel, la phase pilote du projet DJS dans l’arrondissement communal Niamey 5 a connu un succès aux dires des autorités de la Ville de Niamey. Du reste, l’organisation des séances de salubrité publiques entre FDS et communauté, des débats radiophoniques inter actifs, des foras communautaires ont considérablement contribué à améliorer et assainir les relations entre les FDS et les communautés.

Écrivain du Sahel