SÉCURITÉ : Une embuscade tendue contre l’armée nigérienne fait 16 morts et 1 porté disparu à Tillia dans la région de Tahoua

Hier, Samedi 1er Mai 2021, aux environs de 14 heures une embuscade tendue contre des éléments de la Garde Nationale du Niger (GNN) à fait seize (16) morts, six (6) blessés et un (1) porté disparu. Cette embuscade a été perpétrée par des bandits armés non identifiés dans le département de Tilia, Région de Tahoua, Nord-Ouest du pays, près de la frontière malienne.
Suite à cette attaque, les autorités de la région ont effectué le déplacement pour s’enquérir de l’état de santé des blessés pris en charge à l’hôpital régional de Tahoua. Elles ont également assisté à l’enterrement des défunts tombés sur le champ de bataille. « Nous pleurons nos hommes, c’est vrai, mais nous louons leur vaillance parce qu’ils sont morts les armes à la main» a dit Ibrahima Miko, Secrétaire Général du Gouvernorat de la région de Tahoua. Pour rappel, c’est dans la même zone, précisément dans le département de Tillia (les localités d’Intezayane, Bakorat, Woursanat) que s’est produite l’attaque du 21 Mars 2021 qui s’est soldée par 137 morts.
Face à cette situation sécuritaire préoccupante, le Gouvernement s’est réuni en Conseil des Ministres jeudi 29 avril 2021 et a fait recours aux mesures prévues en période de crise par la Constitution et la loi n° 98-24 du 11 août 1998, portant réglementation de l’état d’urgence. Il a donc prorogé l’état d’urgence à compter du 08 mai 2021 dans la région de Diffa et dans certains départements des régions de Tahoua (Département de Tassara et de Tillia) et de Tillabéri (Département de Ouallam, d’Ayérou, de Bankilaré, d’Abala, de Banibangou, de Say, de Torodi, de Téra, de Tillabéri et de Gothèye).
Salamathou Alaké, niameysoir.com