SÉCURITÉ : Un appui logistique d’un (1) milliard de francs CFA à la Garde Nationale du Niger pour la stabilisation des régions de Diffa, de Tillaberi et de Tahoua.


 

 

(Niamey – Vendredi 18 Février 2022) Le Ministre en charge de la Sécurité Publique et de la Décentralisation, également Président du Comité de Pilotage des programmes de stabilisation du PNUD, M. Hamadou Adamou Souley a réceptionné ce matin un lot important de matériels logistiques militaires composé de 14 véhicules, 240 gilets et casques balistiques, 12 unités solaires d’éclairage mobile, 50 téléphones satellitaires, 15 stations de base, 200 radios HF et VHF. Ce don réceptionné par le Ministre de l’Intérieur et remis au Haut Commandant de la Garde Nationale est d’une valeur de deux (02) millions de dollars américains (soit environ 1 milliard de franc CFA). C’était au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée au Camp de la Garde Nationale du Niger (GNN) en présence des partenaires techniques financiers ainsi que nombreux invités.

Le Ministre en charge de la Sécurité Publique et de la Décentralisation, également Président du Comité de Pilotage des programmes de stabilisation du PNUD, M. Hamadou Adamou Souley prononçant son allocution.

La remise de ce matériel, acquis dans le cadre de deux projets lancés par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), notamment les projets « Fonds pour la stabilisation des régions du bassin du lac Tchad et du Liptako Gourma », a été rendue possible grâce au financement de la République Fédérale d’Allemagne. A ce propos, le ministre a salué l’excellence des rapports de coopération bilatérale allemande, suédoise, de la Grande Bretagne et de l’Union Européenne qui a fortement facilité les progrès ainsi que les résultats encourageants du mécanisme de stabilisation dans la région de Diffa, Tillabéry et Tahoua. « Toute chose qui contribue à la mise en œuvre des autres axes de la stabilisation accélérée et qui participe au bien-être de nos populations à travers la construction et/ou la réhabilitation des infrastructures, le renforcement du dispositif énergétique et hydraulique rurale, l’aménagement et le développement du secteur du transport pour ces régions » a-t-il ajouté.

Mme Diana Louise Ofwana, Représentante du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) au Niger.

Auparavant, la représentante résidente du PNUD au Niger, Mme Diana Louise Ofwana  a souligné que : « Cet appui, qui vient en complément d’une première livraison de moyens roulant, s’inscrit dans le cadre du renforcement des capacités logistiques de l’Administration et des Forces de Sécurité Intérieure pour soutenir ses unités régionales pour la sécurisation des zones affectées par l’insécurité dans les zones d’intervention de ces deux projets dans les régions de Diffa, de Tillaberi et de Tahoua ». L’année 2021, rappelle-t-elle, a été particulièrement éprouvante sur le plan sécuritaire dans les régions de Diffa, de Tillaberi et de Tahoua. Elles font face, depuis plusieurs années, à de nombreux défis sécuritaires, complexes dans leur nature, qui requièrent une approche innovatrice pour les endiguer.

En dépit de la complexité des défis sécuritaires dans les localités et les villages cibles d’interventions des projet de stabilisations, la représentante du PNUD a rassuré que leur approche du « faire faire » par l’Administration,  sur laquelle repose la stabilisation favorise l’appropriation par l’État et les populations de sa mise en œuvre, et intègre par ailleurs la participation des communautés à la prévention des conflits et aux processus de paix ; toutes actions susceptibles de contribuer au renforcement de la relation de confiance accordée par les populations à l’État et à adresser en les questions de cohésion sociale.

« La garantie de la sécurité est, avant toute chose, la condition sine qua none pour permettre le retour volontaire des populations déplacées dans leurs villages » a conclu la représentante du PNUD au Niger.

Salamathou Alaké/ niameysoir.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CREDIT PHOTOS : NIAMEY-SOIR


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *