SANTE : L’UNICEF au devant de la lutte contre le paludisme dans la région d’Agadez


 

(Agadez – Lundi 08 Aout 2022)  La situation du paludisme est préoccupante au Niger particulièrement dans la région d’Agadez  où au cours des six (6) premiers mois de l’année se pressente comme suit : Sur un total  de 16.223 personnes consultées, on note 9142 cas de palu dont 3088 cas d’enfants âgés de 0 à 5ans, 4054 cas d’enfants âgés de 15 à plus, 860 cas de femmes enceintes, aucun décès enregistré à ce jour.

Le paludisme nécessite le respect strict des mesures instaurées par les autorités en charge de la santé publique  et limiter le nombre de malades. Pour y faire face le gouvernement du Niger après la campagne de distribution de moustiquaire imprégnée dans les ménages, a lancé le 19 juillet dernier à Kollo (Tillabéri) la campagne de la chimio prévention du paludisme saisonnier couplée au dépistage de la malnutrition au titre de l’année 2022.

Dans le même temps, l’UNICEF en collaboration avec le ministère de l’éducation nationale et le ministère de la santé publique à travers le programme national de lutte contre le paludisme va mener des interventions de lutte contre le paludisme en milieu scolaire dans les régions d’Agadez et de Tahoua sur financement du Partenariat Mondial pour l’Éducation(PME).  L’activité principale parmi ces interventions est la campagne de distribution de 190.000 moustiquaires imprégnée à longue durée d’action (MILDA) dans 1086 écoles pour 189.839 élèves du niveau préscolaire et primaire dans les régions d’Agadez et Tahoua du 12 au 13 août 2022. Les écoles des districts sanitaires de la commune d’Agadez ville et de Tchirozerine sont les bénéficiaires de la région d’Agadez, précise-t-on.

D’ores et déjà, malgré les vacances, la mobilisation sociale des élèves pour la réussite de cette campagne suit son cours dans la capitale de l’Air. Le Comité de supervision de la campagne composé des responsables de la Délégation départementale de l’Éducation nationale(DDEN) et du district sanitaire de la commune d’Agadez a tenu deux rencontres de concertation avec les différents acteurs notamment les inspecteurs et chefs de secteur de la Direction Régionale de l’Éducation Nationale (DREN), les Comités de Gestion Décentralisée des Établissements Scolaires (CGDES) ainsi que les chefs religieux et coutumiers de la région.

En prélude de la campagne, demain 09 août 2022 Le Comité de supervision rencontrera les directeurs des 101 écoles bénéficiaires de la commune d’Agadez.  Ces rencontres visent à sensibiliser les différents acteurs sur leurs rôles respectifs à jouer dans le cadre de cette distribution de moustiquaires à Agadez. Les Radios communautaire de la région sont mises à contribution pour la diffusion des messages d’information et de mobilisation de la campagne.

« Nous appelons les populations à prendre conscience de la gravité de cette maladie, à faire bon usage des moustiquaires qui leur seront distribuées, de les installer dès le coucher du soleil et mettre les enfants à l’abri pour éviter les piqûres des moustiques parce que le palu n’a pas de vaccin. Dormir sous une moustiquaire et le seul moyen efficace de lutter contre le paludisme » a expliqué M.Mingo Issa représentant du coordonnateur palu de la Direction Régionale de Santé publique.

Pour rappel, le paludisme est une maladie causée par la piqure du moustique appelé anophèles femelle. Cette maladie est la première cause de mortalité et de morbidité chez les enfants de moins de cinq ans au Niger.

Rencontre avec les différents directeurs d’école et les CGDES

Envoyé Spécial Agali Oulame Yahaya / Niamey – Soir


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *