SANTÉ : La COVID-19, une réalité persistante au Niger


(Niamey – Jeudi 20 janvier 2022) : La maladie à coronavirus (COVID-19) est toujours préoccupante au Niger. Du 19 mars 2020, date du premier cas positif enregistré au Niger à la date du 19 janvier 2022, la situation épidémiologique de la pandémie liée à la COVID-19 dans le pays révèle un total de 8.472 cas positifs dont 7.476 guéris, 294 décès et 702 cas actifs. La pandémie de la COVID-19 persiste et nécessite le respect strict des mesures instaurées par les autorités en charge de la santé publique  afin de limiter la propagation du virus. Pour y faire face, le Gouvernement annonce le démarrage fin février 2022 de la 5ème campagne de vaccination de masses contre le nouveau coronavirus sur toute l’étendue du le territoire national.

Début janvier 2022, le Ministre nigérien en charge de la santé publique a réceptionnée 398 970 doses du vaccin Pfizer qui viennent s’ajouter aux 3 048 000 doses d’autres vaccins COVID-19 déjà réceptionnées au Niger. Ces doses du vaccin Pfizer sont fournies à travers le mécanisme COVAX, apprend-on de sources onusiennes pour : « Garantir la disponibilité des vaccins et vacciner le plus de personnes possibles dans chaque pays est une étape importante dans la lutte contre la pandémie de COVID-19 »,

Pour rappel, le virus ne circule pas tout seul, c’est l’homme, porteur du virus, qui circule donc les mesures suivantes sont des mesures de bon sens. A propos des infections respiratoires, il existe des gestes simples pour préserver notre santé et celle de notre entourage. Même étant vacciné le respect des gestes barrières – y compris le lavage des mains,  le port du masque et la distanciation physique (1metre) sont les meilleurs moyens de lutter contre la progression de la pandémie.

Agali.O Yahaya / niameysoir.com


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *