RIPOSTE A LA COVID-19 : L’Alliance Sahel mobilise de près de  800 millions d’euros en faveur des partenaires sahéliens

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Bruxelles, le 22 juin 2020 – La pandémie mondiale de Covid-19 aggrave une situation déjà complexe et fragile dans la région du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad), avec des impacts sur la santé, les moyens de subsistance, la sécurité alimentaire et la stabilité dans la région.

Les membres de l’Alliance Sahel sont fortement mobilisés pour soutenir la réaction rapide et les plans de riposte mis en œuvre par les Etats du G5 Sahel. Ceci notamment en matière d’urgence sanitaire et alimentaire, mais aussi et surtout sur le moyen et long termes pour diminuer les impacts socio-économiques et renforcer la résilience des populations.

A ce jour les membres de l’Alliance Sahel, qui se coordonnent au sein d’un groupe de travail dédié au Covid-19 et à ses conséquences, apportent un appui à la riposte des pays du G5 Sahel de près de  800 millions d’euros, répartis à travers 174 initiatives, dont 67 nouveaux projets et des décaissements anticipés d’appuis budgétaires. 

Cette aide concerne en priorité deux secteurs :

  • La santé: il s’agit principalement de fourniture de matériel médical, de médicaments, de tests, de campagnes de communication/sensibilisation et d’un soutien au renforcement des capacités des structures sanitaires et du personnel soignant ainsi qu’à la recherche scientifique
  • L’appui à la relance de l’activité socio-économique avec la mise en place, avec les Gouvernements, des mesures de soutien aux activités économiques et aux filets sociaux.

 Dans les mois à venir, les actions de coordination et de soutien de l’Alliance Sahel continueront de s’aligner sur les priorités nationales, notamment sur les volets sanitaire et socio-économique de la riposte à la pandémie. Par ailleurs, les membres de l’Alliance Sahel poursuivront le renforcement de leur coordination dans les actions de soutien à la sécurité alimentaire, en veillant à ce que les chaînes d’approvisionnement restent opérationnelles. Les répercussions économiques et sociales indirectes de la pandémie seront certainement encore plus importantes que les répercussions sanitaires.

Depuis sa création en juillet 2017, les différentes actions menées par l’Alliance Sahel visent un objectif de coordination accrue, de flexibilité et de rapidité des modes opératoires innovants. Il s’agit également de répondre de façon adaptée aux défis que rencontrent les Etats du G5 Sahel. A l’aune de la crise sanitaire mondiale, le renforcement de la coordination des activités du G5 Sahel et de l’Alliance Sahel demeure une priorité. (Plus d’informations sur les initiatives en cours)

 

Aude Rossignol

Communications & Advocacy Officer

Unité de Coordination Alliance Sahel

Deutsche Gesellschaft für internationale Zusammenarbeit (GIZ)

 Rue de la Charité, 33

B-1210 Brussels