PAIX ET SÉCURITÉ : Le Médiateur de la République félicite et encourage le Réseau des Journalistes pour la Sécurité et la Prévention des Conflits au Sahel

(Niamey, 21 Juillet 2020) Le Médiateur de la République, Me Ali Sirfi, Grand Officier de l’Ordre National a reçu en audience à son Cabinet, M. Abdoulaye Abdourahamane Ahamadou, Président du Réseau des Journalistes pour la Sécurité et la Prévention des Conflits au Sahel (RJ-SPC). A l’issue de leur entretien, les deux personnalités ont évoqué plusieurs sujets relatifs à la Paix, à la Sécurité et aux Conflits particulièrement dans un contexte électoral.

Dans le même sens,  Me Ali Sirfi et  M. Abdoulaye Abdourahamane Ahamadou ont manifesté l’intérêt d’une collaboration essentiellement axée sur la prévention des Conflits avant pendant et après les élections générales 2020-2021 au Niger. Garant du Droit d’accès à l’information publique, le Médiateur de la République, Me Ali Sirfi a également assuré les journalistes sensibles aux Conflits et à la Sécurité de la disponibilité de son institution à continuer d’œuvrer afin que l’information publique soit effectivement accessible au public dans le respect des lois et règlements en la matière. Il a tenu à féliciter le Réseau des Journalistes pour la Sécurité et la Prévention des Conflits au Sahel (RJ-SPC) pour le lancement officiel, le 15 juillet dernier à Niamey, du site web d’information sur la Sécurité et les Conflits (http://infosecurite.net/2020/07/15/securite-ceremonie-de-lancement-officiel-de-votre-site-dinformation-sur-la-securite/) suivie de la mise en place de la Cellule de Veille Informationnelle (CVI) Sécurité et Conflits.

Pour sa part, M. Abdoulaye Abdourahamane Ahamadou, a profité de cette audience pour présenter au Médiateur de la République les membres de la CVI  du RJ-SPC. Il a dit apprécier le sens d’ouverture et de dialogue du Médiateur de la République. « Cette audience a été pour ma modeste personne et les membres du Réseau qui m’accompagnent, une séance précieuse de formation professionnelle et d’enrichissement intellectuel. C’est une chance pour notre pays d’avoir un Médiateur de la République à la fois ouvert, attentif et très attaché aux idéaux de Paix et de Tolérance » a dit M. Abdoulaye Abdourahamane Ahamadou à sa sortie d’audience.

Le Médiateur de la République, Me Ali Sirfi a remis au Président du Réseau des Journalistes pour la Sécurité et la Prévention des Conflits au Sahel (RJ-SPC) une documentation sur son institution notamment le rapport annuel de ses activités et le manuel sur «Les Voies de Recours et Mécanismes de Plaintes en cas d’abus par des Forces de Sécurité ».

Pour rappel, le Médiateur de la République est institué par la loi n 2011-18 du 8 août  2011, modifiée et complétée par la loi n° 2013-30 du 17 juin 2013. Aux termes de cette loi, le médiateur est un intercesseur entre l’administration et les administrés. Il s’agit d’une institution administrative indépendante qui a pour mission de résoudre les tensions qui peuvent naître  entre l’administration et les administrés, dans le but d’améliorer les qualités des services publics. Ces tensions peuvent résulter d’un dysfonctionnement  de l’administration, d’une atteinte aux libertés par le pouvoir politique ou de la machine administrative elle-même.

Cellule Com. RJ-SPC