MÉDIAS : Visite de la Coordinatrice du Système des Nations Unies au Siège de la Plateforme RENJED-REJEA-SIMED :

Les questions de Développement, l’accès à une information de qualité en période électorale au centre des échanges

 (Niamey 17 juin 2020) Mme Khardiata LO N’Diaye, Coordinatrice du Système des Nations Unies au Niger a effectué une visite d’échanges au Siège de la plateforme regroupant les Réseaux des journalistes pour l’Eau, l’Hygiène et l’Assainissement (REJEA), pour l’Education et le développement (RENJED) et le Symposium International des Médias pour le Développement Durable à l’horizon 2030 (SIMED). A  son arrivée, la doyenne du Système des Nations Unies Mme Khardiata LO N’Diaye a été accueillie par le Président de la plateforme M. Ousmane Dambadji entouré de ses proches collaborateurs.

La délégation onusienne  a mis à profit cette rencontre pour féliciter et encourager les animateurs de la plateforme, s’enquérir des projets mis en œuvre. Dans le même temps, la responsable onusienne a voulu se renseigner sur les perspectives de la plateforme par rapport à l’organisation des futures échéances électorales 2020-2021 au Niger.

Dans son mot de bienvenue, M. Ousmane Dambadji a de prime abord salué le  leadership et l’engagement de Mme Khardiata LO N’Diaye et de son institution dans la promotion du développement durable au Niger. Aussi, a-t-il rappelé le rôle crucial du système des Nations Unies dans l’organisation des élections  libres, transparentes et inclusives. Ensuite, M. Ousmane Dambadji a largement entretenu la délégation onusienne sur la complexité des défis de developpement auxquels l’Afrique fait face. Le Niger n’est pas épargné eu égard à la persistance de la pauvreté, des inégalités extrêmes, à l’accès limité aux services sociaux de base (santé, éducation, eau, hygiène, assainissement). Cette situation montre à suffisance l’importance du rôle du journaliste d’informer, d’éduquer, et de sensibiliser les populations à changer de comportement d’une part, et de l’autre, à accompagner les politiques publiques de l’Etat en matière de développement.

Parlant des activités et projets de la Plateforme, M. Ousmane Dambadji  a souligné le soutien des agences onusiennes aux Journalistes dans l’exercice de leur fonction. A titre indicatif, la plate-forme a bénéficié des financements du PNUD, de l’UNICRI, du PAM, du WSSCC, de l’UNICEF, de l’ONUFEMMES etc.

Par ailleurs, le RENJED, avec l’appui financier de l’ambassade du Royaume de Danemark à travers l’ONG Internationale Oxfam, met en œuvre le projet : « Promotion de l’éthique et de la déontologie des médias nigériens pour un accès équitable à l’information ». En effet, ce projet a permis de produire et  de vulgariser un fascicule  résumant le cadre juridique et institutionnel de  l’information et de la communication. Un outil indispensable en matière de  traitement  et de diffusion de l’information en période électorale.

Prenant la parole à son tour, Mme Khardiata Lo N’Diaye a apprécié le travail accompli par la plateforme à travers ses trois structures (le REJEA, le RENJED et le SIMED). « C’est un  devoir pour moi de rencontrer vos structures qui s’engagent sur des questions liées à l’accès à l’information, à la communication et de prendre connaissance de vos perspectives pour les élections à venir », a-t-elle affirmé.

Au cours des échanges qui ont marqué cette visite, Mme Khardiata LO N’Diaye a vivement félicité les journalistes membres de la plateforme pour le travail impressionnant qu’ils font au quotidien dans le sens d’accompagner les politiques publiques de l’Etat en matière de développement.

 « Je suis venu féliciter le travail abattu par les journalistes qui œuvrent sur les questions de développement et les encourager pour tous les efforts aux côtés de l’Etat et des populations du Niger » a-t-elle ajouté.

La coordinatrice du Système des Nations Unies a encouragé les efforts de la plateforme notamment dans la promotion de la Paix, du Développement, de la Bonne gouvernance et de la Sécurité. Cela sans occulter l’importance des objectifs du développement durable (ODD) pour l’Afrique. Aussi, a-t-elle souhaité l’implication des médias dans la mise en œuvre des agendas de développement pour partager des informations fiables, vérifiées et utiles aux communautés particulièrement en période électorale.

Avant de terminer son propos, elle a réaffirmé la volonté du Systèmes des Nations Unies à  renforcer la collaboration avec la plateforme pour davantage associer les médias publics, privés et communautaires dans la mise en œuvre des projets de développement durable.

Cette visite de Khardiata Lo N’Diaye au Siège de la plateforme regroupant le REJEA, le RENJED et le SIMED a posé les jalons d’une nouvelle dynamique de partenariat consistant à engager les acteurs locaux dans la préparation et le déroulement des élections à venir.

Pour rappel, Mme LO N’Diaye a occupé différents postes de responsabilités au sein des ministères sénégalais de la planification et de la coopération internationale, du développement social et des finances. A 35 ans de carrière dans le développement, elle a été coordonnatrice résidente des Nations Unies et représentante résidente du PNUD dans plusieurs pays.

Cellule Communication de la Plateforme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *