MARADI : Mission de supervision des activités du PASEC

Maradi_n2La Région de Maradi a constitué la seconde de la mission de supervision des activités du Projet d’Appui à l’Agriculture Sensible aux risques Climatiques (PASEC). La délégation conduite par le Coordonnateur National du projet, M. BOLA Moussa a effectué ce matin une série de visites dans les communes de Madarounfa et de Sarkin Yamma. A son arrivée le mercredi 24 juillet 2019, la délégation du PASEC a rendu une visite de courtoisie aux autorités régionales en l’occurrence le Secrétaire Général du Gouvernorat de Maradi.

Au cours de cet entretien le Coordonnateur National du PASEC a brièvement présenté au Secrétaire Général de la Région de Maradi, les principales réalisations effectuées par le projet dans ses communes d’intervention. BOLA Moussa devait ensuite solliciter le soutien des autorités régionales pour permettre au PASEC d’atteindre ses objectifs notamment l’augmentation de la productivité agricole par l’adoption de technologies AIC innovantes. Dans l’après-midi, la mission a eu une séance de travail avec une équipe de l’Opérateur Technique Régionale (OTR) recruté par le PASEC pour appuyer ses communes d’intervention dans le cadre de la mise en œuvre de leurs activités. M. BOLA Moussa n’a pas manqué de rappeler quelques points saillants du cahier de charges de l’OTR. Le chef de mission de l’OTR après avoir rappelé le profil des membres de l’équipe a réaffirmé leur engagement pour la réussite des missions qui leur a été assignées par le PASEC.

Maradi_n3Ce jeudi 25 juillet 2019, la délégation s’est rendue sur le site de réalisation de demis lunes sylvo pastorales (DLSP) du village de Chantalaoua dans la Commune Urbaine de Madarounfa, ou elle a longuement échangé avec les bénéficiaires issus de huit (8) villages de la Commune. Il s’agit d’un site de 150 hectares récupérés par quelques 2565 bénéficiaires dont 1584 femmes et 981 hommes. Les DLSP réalisées ont été ensemencées par des espèces appétées par les animaux et des arbres ont été plantés.

La mission a ensuite visité un site de 5 hectares (3 ha d’arachide GL24 et 2 ha de niébé) Dan Hadjia et KVX du sous projet matching grant intitulé « renforcement de capacités de la Coopérative Marhaba da Kowa de Bargaja pour la production de semences améliorées d’arachide et de niébé en pluviale ». Dans la Commune de Sarkin, la délégation du PASEC s’est rendue dans le champ d’un adoptant pilote de la RNA et un site de récupération d’une aire pastorale colonisée jadis par le sida cordifolia.

Mahaman Chamsou Maïgary