Loi des finances 2018 : la société civile est-elle essoufflée ?

C’est la question qu’on est en droit de se poser, car apprend-t-on cet après mdi à Niamey, le Cadre de Concertation et d’Actions Citoyennes (CCAC) des OSC engagées dans la lutte contre la Loi des finances 2018 innove. En effet, pour la 6ème journée d’action citoyenne contre la loi de finances 2018 prévue le  dimanche 25 mars 2018, la société civile a décidé de l’organiser le même jour mais à partir de 16h. Ce sera suivi d’un sit-in à la place de concertation et ce jusqu’à 23h59mn.

La place Toumo est le lieu de rassemblement et ce à partir de 16h00 au lieu des matinées comme précédemment. L’itinéraire de la marche est retenu ainsi qu’il suit: place Toumo- rond-point terrain musulman; rond-point église; escale waw et rassemblement place de la concertation.

Les organisations de cette manifestations demandent aux citoyens de sortir avec leurs tapis de prière car annoncent-ils les prières de maghrib et d’isha’i se tiendront à la place de la concertation.

Ce changement de ‘’stratégie’’ de la société civile traduit–il un essoufflement de sa part ou une façon d’éviter tout débordement quand on sait que les 24 et 25 mars se tiendront les assises du 7ème Congrès Statutaire du principal parti au pouvoir : le PNDS-Tarraya.

niameysoir.com