HUMANITAIRE : Mobilisation du Gouvernement et des partenaires humanitaires face aux défis

(Niamey – Lundi 24 Février 2020) La persistance de la situation d’insécurité au Niger a accentué des besoins accrus sur le plan humanitaire. Cela peut s’expliquer par la tendance des plus hautes autorités du pays à investir plus dans la Défense et la Sécurité (19 à 20% du budget national) que dans les secteurs sociaux de base (Education 12 %). En clair, la réduction des investissements dans les services sociaux a considérablement impacté le fonctionnement normal de ces services qui constituent pourtant la base de la résilience des populations nigériennes.

IMG_0047Fort de ce constat préoccupant, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement SEM Birigi Rafini, présidera dans l’heure qui suit la cérémonie officielle de lancement conjoint du Plan de soutien du Gouvernement et du plan de réponse humanitaire 2020.

Le Plan de soutien et le Plan de réponse humanitaire, rappelle-t-on, sont des outils stratégiques d’information et de mobilisation de ressources nécessaires au financement de la réponse humanitaire. Cette rencontre annuelle sera mise à profit par le Gouvernement et ses partenaires pour présenter l’appel de fonds et procéder à son lancement.

IMG_0043Selon la Représentation de l’UNICEF au Niger, 2,9 millions de personnes, dont 1,6 million d’enfants sont touchées par une ou plusieurs crises humanitaires au Niger, en 2020. La même source affirme que  « Le Niger continue de faire face à des urgences simultanées qui mettent à rude épreuve les capacités des partenaires humanitaires à y répondre » d’où l’importance de cette rencontre prévue se tenir à l’instant dans la salle des banquets du Cabinet du Premier Ministre en présence des partenaires humanitaires.

Nous y reviendrons….

Abdoulaye Abdourahamane Ahamadou  / niameysoir.com