GOUVERNANCE : La Renaissance est irrémédiablement ko.

Avant le communiqué du gouvernement d’hier, il y avait ceux qui croyaient encore à l’énorme serpent de mer né de la prétendue colère du lundi dernier, colère qui décidait d’un prétendu audit généralisé de l’Administration. Comme dirait feu président Chirac, tout cela a fait pichchchchch à présent. Les incrédules en ont eu pour aveuglément : le communiqué du gouvernement a donné des clarifications sur toutes ces supputations ! Merci au passage de nous rappeler que l’allégeance à la macronie va jusqu’à l’emprunt de son mode d’expression ! Effectivement, la circonstance s’y prête fort bien.
Mais si le gouvernement a cru mettre fin à des supputations, il a par contre renforcer des accusations, graves, qui font du président Issoufou le principal garant de l’impunité, donc des fautes et délits commis contre la république.

Que dit ce communiqué finalement ?

Il nous confirme que c’est bien le chef suprême des armées qui avait instruit l’inspection générale des armées et de la gendarmerie pour effectuer cet audit. Ça, nous l’avons toujours dit, l’inspection générale des armées est sous la tutelle de la Présidence de la république.
Le président ne découvre donc pas aujourd’hui seulement ce qu’il s’est passé ou qui se passe au ministère de la défense nationale. Du reste ce ministère fait partie comme l’Intérieur et les Affaires étrangères des ministères dits régaliens.
Sa tentative de banaliser ces détournements massifs à la défense nationale, cadre donc parfaitement d’avec la connaissance claire qu’il a de tout ce que l’opinion et le ministre Katambé ont dénoncé. Et si pression, menace ou chantage il y a, elles ne peuvent venir que de ceux-là dont il sait qu’ils savent ce que lui même sait. Pour preuve, le communiqué du gouvernement dit bien que les marchés du ministère de la défense violent l’obligation de communication en conseil de ministres de tout marché dépassant 500 millions CFA.

Alors questions :

Ces marchés ne sont-ils donc connus que par le ministre de la défense ? Le chef suprême des armées est-il simplement informé par le ministre de la défense des milliards qu’il engage avec des commerçants pour l’équipement de l’armée ? Le chef hiérarchique du ministre de la défense qu’est le premier ministre, chef du gouvernement, serait-il aussi informé de la même manière que le chef suprême des armées ? Ou bien il n’y a dans ce processus qu’un circuit vertical ?

Pour qui a pu survoler simplement le rapport d’audition du CEMA limogé, victime expiatoire de ce que le gouvernement qualifie d’insuffisances, le gouvernement ment effroyablement quand il dit qu’en instituant le WAQF, pour s’occuper des veuves et des orphelins, il ameliore les conditions des militaires. En effet, dans le rapport de la commission défense de l’Assemblée nationale, le CEMA limogé disait que l’armée manquait de gilets pare-balles, que le matériel fourni ne répond pas aux spécifications techniques, que même la dotation en carburant était insuffisante…Hum…dire que nous avons même une raffinerie ! Alors oui, le WAQF pour s’occuper des soldats morts car le « carré des martyrs » est dédié pour s’étendre.

Tout ce mensonge éhonté est destiné à calmer ceux qui menacent de ne point payer seul et surtout à faire comprendre au ministre Katambé que la vertu, l’éthique, l’honnêteté, le civisme, le patriotisme sont des valeurs longtemps diluées dans les vagues de la mafia-tsunami et qu’il a tort de les garder encore avec lui malgré son grand âge ! Soit dit en passant, le seul choix qui lui reste à présent est de reprendre sa craie pour le bonheur des étudiants aujourd’hui désemparés par le spectre d’une énième année blanche. Peut-être trouvera t-il les mots pour convaincre ses collègues du SNECS de l’indifférence de ce gouvernement face au péril de l’école nigérienne. Mais pas que.
Sinon comment comprendre que malgré ce que le ministre Katambé a découvert au cours de sa mission en Russie à propos des hélicoptères, 2 hélicoptères payés au prix de 3, que le gouvernement dans son communiqué, passe l’éponge sur ce fait grave ?
Pourquoi le gouvernement qui mentionne l’arrivée prochaine des 2 hélicos en réparation ne dit-il pas depuis combien de temps ces hélicos sont-ils immobilisés ?
Non, le communiqué du gouvernement est tout simplement inacceptable car il manque de respect au bon sens et à toutes les valeurs qui fondent la RÉPUBLIQUE.
On nous parle de remboursements de trop perçus ? Sur des marchés ? Qui remboursent ? Les fournisseurs nous dit-on. Qui va déterminer les montants à rembourser ? Ceux-là qui ont passé commandes ? Bien sûr que oui. Qui va attester qu’un prétendu remboursement a été fait ? Bien sûr celui qui a dit de rembourser !
Notre pays est en danger. Ça ne va pas du tout ! Ce n’est point une affaire de politique politicienne. C’est d’une extrême gravité qu’il s’agit !

Ce gouvernement n’a t-il donc pas honte ?

Que seuls ceux qui refusent de rembourser vont être traduits devant les tribunaux ! Ah oui ? Vous les aviez choisis pour passer des commandes et vous les menacer alors que vous vous êtes platement soumis à leurs menaces à eux ? Ridicule vraiment !!!
On nous parle ensuite de sanctions administratives parce que dit le gouvernement, ce sont des « insuffisances » qui ont été à l’origine de la gabegie au MDN. Ouaye…
Ici aussi qui va désigner le coupable d’insuffisance ? Qui va sanctionner ?
Banza ta ko’ri wo’hi.
En matière de sanctions administratives on est déjà très très édifié. On connaît les sanctions infligées à Kalla Hankouraou, à Ouhoumoudou, à Laouali Chaibou, à Abdou Sidi ancien DG de CAIMA, à Dan baba ancien DG de SONIDEP, à cet ancien ministre qui était aussi DG de SONIDEP à l’ancien DG de la Douane…et j’en passe d’autres qui ne me viennent pas de suite à l’esprit…

Franchement, notre pays peut continuer à exister comme ça ?

Dieu nous a donné tous les moyens pour notre épanouissement en tant qu’être humains. Notre sort est donc entre nos mains d’abord, l’aide de Dieu nous permettra de réaliser ce que nous souhaitons. Mais rester les bras croisés ou se contenter de rester spectateur de notre propre sort ne fera jamais tomber sur nous la grace de Dieu. À l’épreuve de la vie on comprend que Dieu aide toujours ceux qui refusent la fatalité et ceux qui prennent des initiatives.

Notre sort à tous est entre nos mains. L’aide de Dieu nous sera très précieuse pour réaliser nos rêves. Mais pas en croisant les bras et les jambes et en refusant de mettre nos intelligences et toutes nos facultés à la réalisation de nos rêves. Ne laissons alors personne détruire notre cher et beau Niger.

Ibrahim Hamidou