ÉLECTIONS  PRÉSIDENTIELLES 2021 : Le MNSD-Nassara soutient la candidature de Mohamed Bazoum au 2ème Tour

Niamey – Mercredi 03 Février 2020 : Le Mouvement National pour la Société de Développement (MNSD-Nassara), parti de l’ancien Président feu Mamadou TANDJA, a décidé de soutenir la candidature de M. Mohamed Bazoum du parti PNDS-Tarraya au 2ème Tour des élections présidentielles prévues au Niger le 21 Février 2021.

La décision a été prise en ce début d’après-midi par le bureau politique national du MNSD-Nassara au cours d’une session extraordinaire dirigée par M. Seyni Oumarou, président du parti en présence de 247 délégués, apprend-on. La session a principalement planché sur une analyse rétrospective de la situation sociopolitique du pays. Cette décision, rappelle-t-on, était attendue dès la proclamation des résultats globaux définitifs du Premier tour par la Cour Constitutionnelle.

Les causes officielles du soutien du MNSD-Nassara au candidat du PNDS-Tarraya

Le directoire du parti MNSD-Nassara a justifié son soutien au candidat Mohamed Bazoum pour deux (2) raisons officiellement évoquées. D’une part, le MNSD Nassara (dont ministres et hauts cadres de l’administration continuent à servir actuellement le régime Issoufou), a dit constater ce qu’il a qualifié de : « Similitude entre le programme du candidat du PNDS Tarraya et celui du MNSD-Nassara ». Il s’agit notamment de l’engagement du candidat Mohamed Bazoum à accorder « une importance de premier ordre aux questions de sécurité, d’équité, d’accès aux services sociaux de base de développement rural inclusif et de bonne gouvernance, en cas de victoire »

D’autre part, le MNSD-Nassara se dit « Désireux de poursuivre sa collaboration avec le PNDS Tarrayya dans un esprit désormais fait de loyauté, de confiance mutuelle et d’engagement résolu à promouvoir un développement humain équitable et accéléré pour nos vaillantes populations »

Les enjeux électoraux du soutien du MNSD-Nassara au candidat  Mohamed Bazoum

Selon certains observateurs de la scène politique nigérienne, le MNSD-Nassara est un parti de taille dont le poids est très conséquent pour permettre à M. Mohamed Bazoum (candidat de la continuité) d’accéder à la présidence de la magistrature suprême les cinq (5) ans à venir. D’autres analystes de l’échiquier politique soutiennent le contraire arguant l’idée que les instructions des partis alliés à voter M. Mohamed Bazoum ne seront pas respectées par leurs militants de base respectifs. Du reste, c’est le cas de l’ANDP Zaman Lahya et du MNSD-Nassara où (à défaut de démissionner), des militants de base et des sympathisants ont clairement affiché leur désaccord à voter le candidat du PNDS-Tarraya le 21 Février prochain.

Un retour sur les soutiens déclarés aux deux (2) candidats pour le Second tour des élections présidentielles

A ce jour, M. Mohamed BAZOUM du PNDS-TARRAYA (39,30 %) bénéficie du soutien de M. Alma OUMAROU du parti RPP- Farila, de l’ANDP-Zaman Lahya, de M. Seini OUMAROU du MNSD-Nassara (8,95% 9%), M. Albadé ABOUBA du MPR-Jamhurya (7,07%,), M. Alassane INTINICAR du PNPD – Akal-kassa, M. Nayoussa NASSIROU du CDPS- CI GABAN-Kassa

Pour sa part, son challenger M. Mahamane OUSMANE (ancien président de la République 1993-1996), candidat du parti RDR-Tchanji (16,98%) a le soutien de Hama AMADOU de MODEN-Lumana Africa, de M. Yacoubou IBRAHIMA de MPN Kishin Kassa (5,38%), de M. Djibo SALOU du PJD Génération DUBARA (2%), de M. Ladan H. TCHIANA de AMEN-Amin, de M. Hamidou Mamadou ABDOU du parti RANAA.

Le successeur du Président de la République Issoufou Mahamadou, prendra fonction le 2 avril prochain pour continuer l’œuvre de construction nationale.

niameysoir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *