ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2021 DEUXIÈME TOUR : Point sur le Genre et le déroulement des Opérations du vote (WANEP Niger)

Second tour de la Présidentielle 2020-2021 au NIGER
Centre Coordonné d’Observation de la Sécurité Électorale des Femmes (COSEF)
COMMUNIQUÉ N°2 :
‘’Point sur le Genre et le déroulement des Opérations du vote’’
Dans le cadre du second tour de la présidentielle au Niger, le Centre Coordonné d’Observation de la Sécurité Electorale des Femmes (COSEF) a déployé deux cents (200) observatrices qui travaillent en étroite collaboration avec les cent cinquante (150) observatrices et observateurs du projet EMAM de WANEP. Sur 1750 bureaux de vote à observer pendant le déroulement du scrutin, à raison de 5 bureaux de vote par observateur/observatrice, 1103 rapports d’observation du déroulement du scrutin ont été reçus à l’heure de ce deuxième communiqué. COSEF a relevé que de manière générale, les opérations de votes se déroulent dans une atmosphère relativement calme. Le présent communiqué fait état de la situation de la participation des femmes au processus de vote.
DE LA PRÉSENCE DU PERSONNEL FÉMININ AU SEIN DES FORCES DE L’ORDRE
Des 1103 bureaux de vote jusque-là observés, les observateurs/trices ont signalé la présence effective des forces de l’ordre dans 95,59% des centres de vote, avec un faible taux de 4,41% de femmes.
DE LA PRÉSENCE DES OBSERVATRICES/OBSERVATEURS
Il a été noté la présence des observatrices et observateurs dans 65,23% des bureaux de vote observés avec une relative représentativité des femmes (29,46 %). Ces observatrices ont été principalement déployées par la COCEN, la CEDEAO, la CNDH, la CENI, la HALCIA, l’UA…
DE LA PRÉSENCE DES ÉLECTRICES
Sur les 1103 bureaux de vote visités, 1063 indiquent la présence des femmes dans les rangs dans une proportion de 10 à 30%. Ces données comparées à celles enregistrées lors de l’ouverture des bureaux de vote n’ont pas évolué.
DU RESPECT DES MESURES BARRIÈRES
Les 350 observatrices et observateurs ont confirmé le respect des mesures barrières dans 840 bureaux de vote soit 76,16%.
DES INCIDENTS
Aucune violence particulière envers les femmes n’a été signalée à l’heure de la publication de ce communiqué N°2 du COSEF.
DES MOTIFS DE SATISFACTION
Au nombre des motifs de satisfaction, on note :
– La participation des femmes, à tous les niveaux du processus électoral, comme électrices, agents électoraux, observatrices et dans les forces de sécurité même si ce nombre demeure faible,
– Le déroulement du scrutin dans le calme dans la plupart des bureaux de vote visités,
– La visite à la cellule de veille électorale du COSEF, de plusieurs missions d’observations
notamment les Nations Unies, l’Union Européenne, la CEDEAO, l’OIF…
DE LA CONTRIBUTION DU COSEF
Le COSEF poursuit ses actions de diplomatie préventive auprès des leaders politiques et des personnalités clefs ainsi que des échanges et des sensibilisations à travers les médias en vue d’une élection libre, crédible et transparente dans un climat apaisé. Le COSEF publiera son troisième point de presse sur la Clôture des bureaux de vote à 23 heures.
Fait à Niamey le 21 février 2021,
Le Centre Coordonné d’Observation de la Sécurité Électorale des Femmes
(COSEF).