DIPLOMATIE : Point de presse de SEM Eric Whitaker à l’issue de sa rencontre l’Envoyé Spécial Pham avec le Président de la République Mahamadou Issoufou

Point de presse de Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Eric Whitaker

Rencontre de l’Ambassadeur Eric Whitaker

et l’Envoyé Spécial Pham avec le Président de la République Mahamadou Issoufou

(Niamey, 14 septembre 2020)

Palais Présidentiel 

  • Le Président de la République, l’Envoyé Spécial Pham et moi-même, avions eu une réunion très productive. Comme toujours, je suis reconnaissant au Président de la République d’avoir pris le temps de discuter des questions d’intérêts communs et de la relation de travail collégiale et productive que les États-Unis entretiennent avec le Niger.
  • J’ai eu le plaisir de présenter au Président Issoufou, mon collègue Envoyé Spécial pour la Région du Sahel, le Dr Peter Pham. La création du poste d’Envoyé Spécial qu’occupe Dr Pham témoigne de l’importance que les États-Unis accordent au Sahel et au Niger en particulier. Nous avons souligné également que la présence de l’USAID au Niger sera rehaussée en mission de grande envergure avec l’arrivée de la nouvelle directrice cette semaine.
  • Nous avons présenté nos condoléances au Président Issoufou pour les Nigériens qui ont péri ou dont les maisons se sont effondrées lors des inondations historiques.
  • Nous avons discuté du soutien des États-Unis au Niger dans sa lutte contre la pandémie du COVID-19. Comme vous pouvez le voir dans la fiche d’information, les États-Unis ont fait don de près de 12,1 millions de dollars pour lutter contre cette pandémie et aider les personnes vulnérables au Niger.
  • Nous avons aussi parlé de notre solide coopération militaire, notant que le 4 octobre marque le troisième anniversaire de l’attaque de Tongo Tongo, qui a entraîné la mort de huit soldats, dont quatre américains et quatre nigériens. 
  • Aussi, nous remercions le gouvernement du Niger d’avoir enquêté sur les allégations de violations de Droits Humains dans le nord Tillaberi et d’avoir rendu les résultats de ces enquêtes publiques. Nous avons exhorté le gouvernement Nigérien à juger les personnes impliquées dans ces violations de Droits Humains.
  • Et bien sûr, à la veille de la Journée Internationale de la Démocratie, nous avons discuté des prochaines élections au Niger. Les États-Unis encouragent la tenue d’élections libres, transparentes, équitables, participatives et inclusives. Nous notons que l’élection présidentielle de cette année est l’occasion d’une première transition pacifique du pouvoir dans l’histoire du Niger et nous saluons cette étape. Avec une transition pacifique, on peut certainement dire que « le Niger se lève ! »
  • A présent, j’aimerais souhaiter la bienvenue à mon collègue et ami, le Dr Pham, qui prendra la parole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *