DIFFA : Retour sur le forum des Gouverneurs, la région félicite un jeune acteur de développement

IMG_20181107_101507Le Gouverneur (sortant) de la Région de Diffa M. Mouddour Mohamed a décerné un témoignage officiel de satisfaction à un jeune leader, M. Boukar Issoufou Mamadou Goni, en tant qu’ambassadeur de développement. Ce témoignage qui a lui a été décerné à Niamey à l’Hôtel Radisson Blu est une reconnaissance des autorités régionales qui ont salué l’engagement, l’activisme, la serviabilité de  ce jeune au profit de ladite région. L’attestation lui a été remise lors de la 2ème Réunion du forum des Gouverneurs de la CBLT tenue à Niamey du 16 au 18 juillet 2019.

Boukar Issoufou Mamadou Goni est membre actif de l’ONG WARAKA. Fruit des réflexions des jeunes leaders du monde rural avec le soutien de la Fédération Nationale des Agropasteurs, l’ONG WARAKA est autorisée à exercer ses activités au Niger par Arrêté N° 840/MISPD/ARC/DGAPJ/DLP du 31 Décembre 2013. Elle a pour but d’œuvrer pour la restauration et la conservation des écosystèmes dégradés pour une sécurité alimentaire durable. L’ONG WARAKA a son siège social à Diffa et intervient à Chétimari, Mainé et Diffa puis au niveau de ses deux représentations régionales à savoir Maradi ( Safo, jiratawa, Sarkin Yamma, Tibiri, Garin Maigari) et Zinder ( Tarka, Tanout, Belbedji). Elle compte 195 groupements mixtes à Zinder, Maradi et Diffa avec 5850 membres dont 4680 femmes. Ces membres bénéficient régulièrement de diverses formations notamment en vie associative, leadership, AGR, gestion comptables et transformation des produits.

Imagegg12Dans le contexte sécuritaire très préoccupant à Diffa, l’ONG WARAKA a forcé l’admiration des populations ainsi que des autorités régionales. En effet, Waraka (Solution en Hausa) a su concilier son approche aux préoccupations réelles des populations de Difffa. Fidèle à ses objectifs et à sa vision, la jeune structure s’est rapidement déployée sur le terrain en restaurant quinze (15) hectares d’espaces dégradés avec un système innovant par la plantation des arbres à travers les semi-directs. En outre, l’ONG WARAKA a organisé un voyage d’études avec soixante-dix (70) responsables des groupements de la région de Diffa. Ce voyage a permis de découvrir une société de transformation des produits locaux en produits alimentaires résilients et de visiter d’autres structures féminines à Zinder pour partager les expériences et explorer les pistes de réseautage.

BOUDOURI-RAPID-PRO-ECHO-MULTISECTEUR6Dans le même sens, on peut également souligner à l’actif de cette ONG, la transformation de quinze (15) tonnes de noix balanites (adua) en huile végétale; la transformation de quatre (4) tonnes de Boscia sénégalensis (Hanza) en couscous, farine et pâtes alimentaires, la transformation de deux (2) tonnes Jujubes et doum en biscuits et compléments alimentaires.

Le témoignage d’ambassadeur de développement a été décerné à M. Boukar Issoufou Mamadou Goni pour le rôle central qu’il a joué dans la mise en œuvre concrète de ces acticités qui suscitent encore beaucoup d’engouement chez les populations. Ces résultats appréciables malgré les ressources très limitées de l’ONG WARAKA ont assurément contribué à améliorer les conditions de vie des populations de Diffa.

niameysoir.com