DIFFA : Des réponses concrètes de l’UNICEF et de ses partenaires aux besoins pressants de l’éducation, de protection et de santé des enfants 


 

 

(Diffa- Vendredi 11 mars 2022 ) : Dans le cadre de la prévention de la transmission mère-enfant du VIH dans la région de Diffa, l’UNICEF a recruté et formé 31 médiatrices communautaires pour 26 CSI, le CSME et l’hôpital de DS de Mainé Soro.  Ces médiatrices communautaires sont actuellement actives au sein de leurs communautés et structures respectives. A comprendre les explications Fati Adi ( Médiatrice CSI château de Diffa) leurs rôles consistent à servir de relais entre la communauté et le CSI, à sensibiliser les femmes a se faire dépister, à les encourager à fréquenter régulièrement les CSI pour des consultations pré et post natales.

Fati Adi / Médiatrice CSI urbain château- Diffa

Ce rôle est bien apprécié par M. Nassirou Tahirou Jibo, Chef CSI urbain de Château :  » Le travail de ces médiatrices est si important au fonction de nos CSI que leur nombre est passé de 14 personnes à 42 « .

Nassirou Tahirou Jibo / Chef CSI urbain château-Diffa

Interrogé sur l’importance de la médiatrice communautaire, Mme Hawa Adamou venue pour les consultations poste natale nous a assuré que depuis qu’elles ont rencontré la médiatrice de leur CSI, elle a véritablement pris conscience de l’importance des consultations pré et post natales ainsi que du dépistage du VIH.

Hawa Adamou / Une des bénéficiaires des sensibilisation de la médiatrice

Interrogé sur le même sujet, le Président du conseil régional de Diffa M. Dalla Korodji a rappelé que  dans le cadre du  renforcement du dialogue programmatique, de la maitrise d’ouvrage et les finances locales en faveur des besoins des enfants, des femmes et des jeunes, un atelier régional sur le dialogue programmatique impliquant les collectivités, les services techniques, les jeunes et les organisations de la société civile autour des priorités programmatiques 2022 avec l’appui de l’UNICEF a été organisé dans sa région. Cette rencontre, poursuit-il, a regroupé les 4 communes de Diffa avec le financement BMZ (Diffa, Gueskérou, Mainé Soroa et Chétimar). Selon lui, cet atelier a permis de renforcer la planification conjointe, l’appropriation et la maitrise d’ouvrage des collectivités autour des différents secteurs (Education, Santé, Wash, Protection, SBC). Aussi, a-t-il mentionné, l’appui de l’UNICEF à l’organisation d’un forum régional de la jeunesse pour éradiquer les maux de la région au rang desquels le chômages des jeunes.

M. Dalla Korodji, Président du Conseil Régional de Diffa

M.Dalla Korodji a profité de l’entrevue avec les journalistes des médias publics et privés pour exprimer sa gratitude à l’endroit de l’UNICEF et de son partenaire partenaire allemand du projet BMZ.

Concernant la scolarisation, le maintien de la jeune fille à l’école et la promotion de l’abandon du mariage d’enfant, le projet BMZ a permis d’initier un dispositif de mentorat (scolaire et communautaire) pour 2000 filles dont 800 du primaire(CM1et CM2) et 1200 du premier cycle du collège(6e et 5e) pour une durée de 3 mois renouvelable. Le dispositif à terme permettra d’améliorer les résultats scolaires dans les matières fondamentales (maths, français, écriture) et assurer un environnement favorable à leur épanouissement et protection contre toutes sortes de violences, y compris le mariage d’enfants.

Saliya lawali (16 ans) en classe de 5ème / Bénéficiaire du Projet

Dans cette perspective 331 filles ont été identifiées, sélectionnées et prises en charge dans le CES KAZELMA OUSMANE par 10 mentors pédagogiques d’ordre scolaire et 10 mentors communautaires pour les difficultés d’ordre social. C’est une opportunité en or pour ces élèves comme l’a expliqué Saliya lawali (16 ans) en classe de 5ème :  » C’est une chance pour nous de nous améliorer dans les matières où nous avons des difficultés « .

Condensateur d’oxygène

 

Couveuse

 

Table de réanimation

Enfin, il importe de signaler l’amélioration de l’offre de service par des équipements de dernière génération offerts par l’UNICEF à la salle Néonatale du Centre mère et enfant de la région de Diffa. Il s’agit notamment d’une table de réanimation, une couveuse pour les prématurés et 5 condensateurs d’oxygène.

Agali.O Yahaya/Envoyé spécial NIAMEY- SOIR

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *