Des vérités cachées au Chef de l’État

On est jamais président par accident de l’histoire c’est pourquoi une fois élu président, le Peuple s’intéresse peu aux fantômes de votre passé politique, professionnel ou même personnel. Ce qui compte pour le Peuple ce n’est plus ce que vous aviez été mais plutôt ce que vous faites de ce que vous êtes : le Président. Le Peuple s’intéresse à ce que vous faites de votre présidence en tout lieu et en toutes circonstances jusqu’au terme du mandat réglementaire ou pacte social qui vous lie.

Qui dirige réellement le Niger ?

migrations-UE-UA C’est la question que se posent les nostalgiques du Président Issoufou alors chef de file de l’opposition. Beaucoup semblent ne plus le reconnaitre depuis son accession à la magistrature suprême. En effet, au regard de la gestion critique des affaires d’État sous la présidence d’Issoufou Mahamadou, il est fondamental de savoir qui dirige réellement le Niger : Mahamadou Issoufou l’opposant politique toujours proche de son peuple ou Issoufou Mahamadou le Président de la République toujours proche de l’occident et de la sous-région ?

Prn-et-prfLa question peut paraitre déroutante certes, mais retient l’attention lorsque c’est un paysan loin du brouhaha politique qui la pose. La question mérite toute l’attention du président de la République lorsque la femme rurale du Niger profond le réclame parce qu’elle voit en lui plus que le Président, le messie qui étanchera la soif au village, la faim en campagne, la malnutrition chez les enfants tout en assurant une éducation et des emplois sûrs aux jeunes des villes et des campagnes.

L’agenda politique du Président de la République 

dsc_4513-CEDEAO-prn-La capture du Dividende Démographique, l’installation progressive des différentes bases militaires occidentales au Niger, la migration, la force multinationale du G5 Sahel, la guerre contre boko-haram et sujets connexes tels que terrorisme, extrémisme religieux etc. sont entre autres thèmes d’actualité qui semblent le plus occuper l’agenda politique du Président. Qu’en est-il alors de la mise œuvre concrète de son Programme politique sur la base duquel il a été réélu ? Qu’en est-il du réflexe de compte rendu dans la gestion des affaires d’État à travers la présentation de bilan annuel de son programme ? Prônant la remise des nigériens au travail, Issoufou Mahamadou a t-il réussi, malgré les pressions fortes que subit l’économie nationale, à imposer au Gouvernement l’élaboration d’un budget de production ou d’investissement plutôt que de consommation ?

Les conditions de vie précaires des masses laborieuses 

Femme-ruraleL’ingénieur Issoufou Mahamadou a beau construire des routes, des infrastructures sanitaires et scolaires, embellir les grandes villes du pays dans un contexte sécuritaire difficile, mais la réalité reste têtue. Les conditions de vie de nos populations laborieuses sont encore précaires et deviennent de plus en plus intenables en raison surtout du durcissement du discours sur la guerre vendu par l’entourage du Chef de l’État à travers les médias afin de justifier de manière implicite l’abandon de nos populations laborieuses.SAM_0074

Le Président de la République est président pour tous, aussi bien pour l’armée, les victimes de la guerre que pour les masses laborieuses, majoritaires de la population à laquelle il promettait que sècheresse ne sera plus synonyme de famine.

nsCertes, la question sécuritaire n’est jamais à négliger parce qu’elle met en jeu la survie de l’État. Cependant, ces vérités cachées au chef de l’État sur les préoccupations alarmantes de nos masses laborieuses doivent lui être dites en lieu et place des chiffres, des discours pompeux répétitifs sur des exploits toujours source de polémique. La sécurité et la défense du territoire tiennent de la survie de l’État. Vu sur cet angle, la corruption est aussi une menace potentielle à la bonne gouvernance au sens le plus étendu du terme. Le Président doit résolument lutter contre la corruption si possible avec autant des ressources injectées dans ses voyages coûteux.

Du Niger profond qui réclame son président

DSCN2026La réponse aux grands défis, l’homme de paroles, ‘’Zaki’’ ou le lion de l’Ader, etc. ils sont encore nombreux les superlatifs et autres expressions politiques abusivement utilisés pour designer Issoufou Mahamadou, cet autre gladiateur incontesté de la lutte contre la corruption. L’opposant politique ‘’Zaki’’ n’était pas certes bavard mais lorsqu’il rompt le silence, c’est le lion qui rugissait en faisant trembler ‘’la jungle’’. Issoufou Mahamadou, le soldat intrépide des luttes pour la Restauration de la Démocratie et de l’État de Droit tout au long de ses vingt années passées à l’opposition rompait le silence avec une tactique légendaire qui traduisait tout le génie politique de l’homme. C’est cet homme d’État que réclame aujourd’hui le Niger profond. Le Niger profond que l’opposant politique Issoufou Mahamadou visitait sur fonds propres : villes, villages, hameaux et campagnes.

Il était le pèlerin des masses populaires, le confident des Chefs traditionnels, l’ami des leaders religieux, plus proche de son Peuple qu’il aimait tant écouter pour le servir dans l’honneur et la dignité. C’est cet homme d’État que réclame aujourd’hui le Niger profond. Ceci parce que le Président Issoufou Mahamadou, par le truchement de son proche entourage (politique et institutionnel) devenu étouffant, est vraisemblablement déconnecté des réalités de son peuple.

Écrivain du Sahel

niameysoir.com