Création de la Mutuelle de Santé Garde Nationale et Police Nationale

Un outil efficace de protection sociale

L’école Nationale de la Police a servi de cadre Mercredi 15 Mars 2017, au lancement officiel des activités de la mutuelle de Santé Garde Nationale et Police Nationale. L’éclat de la cérémonie a été rehaussé par la présence du Ministre d’État en charge de l’Intérieur et de la Sécurité Publique en présence des officiers et cadres centraux des deux (2) hiérarchies.

MUTEULL

La création d’une mutuelle de santé Garde Nationale et Police Nationale est l’aboutissement d’un long processus qui a duré plusieurs années et dont les grandes étapes sont entre autres, l’arrêté N° 473 MISP /DAECR du 13 juillet 2015 portant création d’un Comité ad-hoc chargé de l’élaboration des textes fondamentaux de la structure, la tenue de son Assemblée Générale Constitutive du 31 Mai au 1er Juin 2016, la mission nationale de mise en place des bureaux régionaux du 17 au 20 Octobre 2016 , la mission de formation des prescripteurs et de livraison des carnets de prise en charge et des matériels d’archivage aux bureaux régionaux de gestion du 09 au 15 Février 2017.

mutuelll-1Prenant la parole pour la circonstance, Yacouba Mounkaila, Inspecteur Général de Police, Président du Conseil d’Administration de la Mutuelle a expliqué que le création d’une mutuelle de santé par les deux (2) hiérarchies à savoir la Garde Nationale et la Police Nationale a été possible grâce à l’engagement et à la disponibilité de trois (3)principaux acteurs : l’inspecteur général des services de sécurité, le Directeur Général de la Police Nationale et le Haut Commandant de la Garde Nationale. La mutuelle de santé est créée en raison des risques auxquels s’exposent les personnels de la Police et de la Garde Nationale dans l’exercice de leur mission.

Pour le ministre d’Etat, Ministre de l’intérieur et de la Sécurité Publique, M. Mohamed BAZOUM, « le gouvernement est en droit d’éprouver un sentiment de légitime fierté car l’aboutissement de ce projet symbolise un grand changement des paradigmes en matière de prise en charge médicale. Il s’agit, selon Mohamed BAZOUM, d’une forme d’organisation de type moderne qui nous fait sortir d’une routine particulièrement ruineuse pour la santé des populations. La mutualisation des moyens de la Garde Nationale et de la Police nationale est une forme de coopération de plus pertinente d’autant plus heureuse qu’elle concerne justement le domaine de la santé de des personnels et de leurs familles »

MUTKKPar la suite, une visite guidée a conduit le ministre d’Etat à la salle de saisie de la Mutuelles où des agents rompus à la tache s’y activent déjà. Le parc automobile de la mutuelle a également été présenté au Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique.

Forte de 15 000 adhérents avec pour objectif de pallier aux insuffisances caractérisant la prise en charge des personnels et de leurs familles, la mutuelle de Santé de la Grande Nationale et de la Police Nationale prendra en charge, à cette phase de démarrage, seul l’achat des médicaments de ses adhérents à hauteur de 80%.

En cas d’évolution au cours de la première année de son exercice, la prise en charge concernera les soins médicaux complémentaires voire les cas d’hospitalisation. Autrement expliqué, la prise en charge assurée par l’État à hauteur de 80% combinée à celle de la mutuelle permettra à court terme une amélioration significative de la prise en charge médicale des personnels de la Garde Nationale et de la Police Nationale.

A.A