COVID-19 : Remise de don du matériel essentiel pour la réponse à l’épidémie

Cérémonie officielle de remise de don du matériel essentiel pour la réponse à l’épidémie de la Covid-19

Niamey, 16 juillet 2020 

Discours de Mme Joelle Beatrice Dehasse,

Représentante résidente de la Banque mondiale

  • Monsieur le Ministre de la Santé Publique ;
  • Madame la Représentante de l’UNICEF ;
  • Madame la Représentante de l’OMS ;
  • Monsieur le Secrétaire Général du Ministère de la Santé Publique ;
  • Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux et Centraux ;
  • Chers collègues ;
  • Mesdames et Messieurs ;
  • Chers invités ;

C’est pour moi un grand plaisir d’être parmi vous, aujourd’hui, pour cette cérémonie de remise officielle de matériel essentiel pour la réponse à la pandémie de Covid-19

Monsieur le Ministre, chers invités,

Je tiens tout particulièrement à féliciter le Gouvernement du Niger qui, à travers les plus hautes autorités, a su prendre l’ampleur de la menace, et a décrété des mesures fortes pour limiter une propagation rapide du virus dans le pays. Bien qu’au niveau mondial, nous assistons à une augmentation très rapide du nombre de nouveaux cas, le Niger présente à ce jour, un tableau épidémiologique qui est moins alarmant qu’ailleurs.

Comme vous le savez, la mission de la Banque mondiale consiste à éradiquer la pauvreté et à promouvoir la prospérité partagée de manière durable. Elle suppose l’accompagnement technique et financier des pays pour soutenir leurs stratégies de développement et améliorer leur capital humain pour le bien-être des populations.

Cependant, la pandémie du coronavirus a provoqué une crise sanitaire planétaire qui a bouleversé les marchés globaux et a plongé l’économie mondiale dans une récession sans précédent, en perturbant l’offre et la demande intérieures, ainsi que les échanges et la finance.

Monsieur le Ministre, chers invités,

La pandémie du coronavirus menace d’inverser une grande partie des progrès de développement réalisés ces dernières années, et de replonger des centaines de millions de personnes dans la pauvreté. Son impact sur le capital humain demeure une source de préoccupation, et le Groupe de la Banque mondiale s’est rapidement mobilisé pour apporter un soutien urgent aux pays et ainsi minimiser les pertes en vies humaines, atténuer les graves difficultés économiques, protéger les gains de développement durement gagnés et protéger les plus pauvres.

Dans le secteur de la santé, la pandémie de COVID-19 révèle l’importance d’investir dans des systèmes résilients capables de dépister, diagnostiquer, traiter les personnes et briser les chaînes de transmission. Nos opérations de santé visent à renforcer la préparation et la capacité du Niger à répondre à la pandémie et à protéger les personnes les plus exposées à ses effets néfastes. Notre objectif n’est pas seulement de sauver des vies, mais aussi d’aider le pays à mettre en place des systèmes sanitaires plus solides et plus résilients pour être mieux préparé à affronter les futures maladies et faire en sorte que personne ne soit laissé pour compte.

Monsieur le Ministre, chers invités,

Il va sans dire que cette commande d’urgence apportée par le Projet Régional de Renforcement des Systèmes de Surveillance (REDISSE) et l’ensemble des autres appuis de la Banque mondiale, représentent une contribution majeure au financement des composantes essentielles du plan national de riposte à la Covid-19 au Niger.

En louant une fois encore ce type de collaboration avec UNICEF pour un approvisionnement conjoint en matériel et produits de base pour la riposte à la COVID-19, je voudrais réitérer l’engagement sans faille de la Banque mondiale à accompagner le Gouvernement du Niger pour endiguer la pandémie du COVID-19 dans le pays.

Certes, le chemin à parcourir pour vaincre la pandémie semble encore long et difficile, mais je reste convaincue que c’est tous ensemble, en renforçant notre collaboration et nos partenariats, que nous pourrons relever les défis auxquels nous sommes appelés à faire face. Je voudrais donc inviter tous les partenaires à plus d’engagement pour aider le Gouvernement du Niger à mieux répondre aux besoins sanitaires immédiats, et faire face à la crise, tout en gardant en vue les défis de développement à long terme.

Je vous remercie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *