COVID-19 : Le gouvernement du Japon soutient le Niger à hauteur de 2,5 millions de dollars pour renforcer la chaîne du froid dans la lutte continue contre la COVID-19


COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le gouvernement du Japon soutient le Niger à hauteur de 2,5 millions de dollars pour renforcer la chaîne du froid dans la lutte continue contre la COVID-19

NIAMEY, 25 avril 2021 – Le gouvernement du Japon a fait don de 2,5 millions de dollars américains (1,49 milliard de FCFA) à l’UNICEF pour soutenir les autorités sanitaires nationales dans leurs efforts de lutte contre la pandémie de COVID-19. Le financement augmentera la capacité des agents de santé de première ligne à vacciner dans tout le pays en élargissant la chaîne du froid et en s’attaquant à l’hésitation à la vaccination avec des groupes spécifiques, notamment les jeunes et les enseignants, les communautés nomades et les migrants.

« Afin de vaincre la COVID-19, il est important d’assurer et de promouvoir un accès équitable aux vaccins dans le monde entier », a déclaré le ministère des Affaires étrangères du Japon. « Le Japon continuera d’apporter sa contribution afin de fournir des vaccins et de renforcer les capacités de livraison et de vaccination, notamment par le biais d’un ‘Soutien du Dernier Kilomètre’ et d’une assistance via le mécanisme COVAX. »

Pour augmenter la capacité existante de la chaîne ultra-froide au Niger tant dans la capitale que dans les régions, la contribution du Japon permettra l’installation de trois salles d’ultra-froid supplémentaires à la Direction nationale de la vaccination et la formation de logisticiens sur l’utilisation et l’entretien du nouvel équipement. Au total, 30 boîtes de transport à double isolation aideront à expédier le vaccin de Pfizer dans des cliniques éloignées. Le vaccin de Pfizer est le dernier des cinq différents vaccins contre la COVID-19 à être reçus au Niger et il doit être conservé à une température contrôlée de moins 70°Celsius, plus froid que les autres vaccins. La livraison du vaccin de Pfizer est importante car elle a permis la diversification de l’offre de vaccination dans le pays et peut ainsi améliorer la demande et l’acceptation des vaccins contre la COVID-19.

En outre, 170 établissements de santé situés dans des régions éloignées recevront des réfrigérateurs solaires pour le stockage d’autres vaccins contre la COVID-19 et généraux. Cela améliorera l’accès à la vaccination systématique pour plus d’un demi-million de personnes, dont près de 55.000 enfants de moins d’un an et près de 70.000 femmes enceintes.

« La chaîne du froid est vitale pour les autorités sanitaires afin de rendre les vaccins disponibles dans les cliniques des zones rurales, ce qui aidera les membres des communautés isolées à se faire vacciner », a déclaré Stefano Savi, Représentant de l’UNICEF au Niger. « Pour contrer et corriger la désinformation sur les vaccinations contre la COVID-19, le suivi continu des rumeurs et le partage d’informations factuelles par les canaux officiels restent tout aussi importants. »

Grâce à cette contribution du Japon, plus de 200 partenaires seront formés pour faire face à l’hésitation à la vaccination et plus de 5,6 millions de personnes seront touchées par le biais d’initiatives en ligne et hors ligne avec des informations sur les avantages de la vaccination contre la COVID-19. Cette dernière contribution du peuple japonais au Niger fait partie d’une contribution de 30 millions de dollars offert à dix pays africains ainsi qu’à sept pays d’Amérique latine et des Caraïbes.

À ce jour, le Niger a reçu plus de six millions de doses de cinq vaccins différents via le mécanisme COVAX et l’expansion de la chaîne du froid a été un effort clé. Le premier cas de COVID-19 au Niger a été enregistré le 19 mars 2020. Deux ans plus tard, près de 9.000 personnes avaient été testées positives à la COVID-19 dans le pays et plus de 300 étaient décédées. La lutte contre la COVID-19 demeure une priorité pour le gouvernement et les vaccins sont facilement disponibles dans tout le pays.

COVAX, le pilier vaccins de l’accélérateur d’accès aux outils COVID-19 (ACT), est codirigé par la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI), Gavi, l’Alliance du Vaccin Gavi) et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) – travaillant en partenariat avec l’UNICEF en tant que partenaire de mise en œuvre clé, ainsi que des organisations de la société civile, des fabricants de vaccins, la Banque mondiale et d’autres.

–FIN–

À propos de l’UNICEF L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans plus de 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, afin de construire un monde meilleur pour tous. Pour en savoir plus sur l’UNICEF et son action en faveur des enfants au Niger, veuillez consulter le site : https://www.unicef.org/niger/fr Suivez-nous sur Facebook, Twitter, YouTube, Instagram, Tumblr Pour plus d’informations, veuillez contacter : Philippe Kropf, Chef de la Communication, +227 8006 60 18, pkropf@unicref.org, UNICEF Niger Bako Binta Souley, Chargée des relations avec la presse, +227 9039 19 28, bsaleysouley@unicef.org, UNICEF Niger.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *