COVID-19 : La Banque Mondiale et l’Unicef apportent un soutien de plus de 3 millions de dollars au Niger

(Niamey 16 Juillet 2020) Cet après-midi, le Ministre en charge de la Santé Publique, Dr Idi Illiasssou Mainassara a réceptionné un appui important de la Banque mondiale et de l’UNICEF dans le cadre de la lutte contre la COVID-19. La cérémonie s’est déroulée aux magasins de l’ONPPC de Niamey en présence de la représentante résidente de l’UNICEF au Niger, Dr Félicité Tchibindat, de Mme Joelle Beatrice Dehasse représentante résidente de la Banque Mondiale au Niger puis de la Représentante résidente de l’OMS au Niger, Dr Anya Blanche.

D’un coût de plus de 3 millions de dollars américains, cet appui est composé des médicaments et du matériel essentiels nécessaires au traitement des infections, des équipements de protection individuelle et des kits pour les agents de santé de première ligne, du matériel pour des établissements de santé temporaires et d’autres équipements de santé et médicaments qui seront mis à la disposition des établissements de santé et communautés, là où besoin le besoin se fait sentir.

Cette opération, apprend-on, fait partie de l’accord trilatéral par lequel l’UNICEF soutient la livraison de fournitures d’urgence essentielles au ministère de la Santé dans le cadre du projet d’intervention d’urgence COVID-19 financé par la Banque mondiale.

En réceptionnant le don, le ministre nigérien de la santé publique, Dr Idi Illiasssou Mainassara a assuré que ces  médicaments et matériels vont à coup sûr  de renforcer  la riposte sanitaire à la pandémie de COVID-19. « Certains  des équipements ici exposés  permettront  aussi de mieux protéger nos agents de santé qui risquent leurs vies pour nous » a-t-il ajouté.

Pour sa part, Mme Joelle Beatrice Dehasse, représentante résidente de la Banque Mondiale, a rappelé que « Dans le secteur de la santé, la pandémie de COVID-19 révèle l’importance d’investir dans des systèmes résilients capables de dépister, diagnostiquer, traiter les personnes et briser les chaînes de transmission ».  « Nos opérations de santé visent à renforcer la préparation et la capacité du Niger à répondre à la pandémie et à protéger les personnes les plus exposées à ses effets néfastes » a-t-elle insisté.

Abondant dans le même sens, la représentante de l’UNICEF au Niger a déclaré que Dr Félicité Tchibindat « La COVID-19 est certes une menace terrible, mais elle peut également devenir une opportunité. Nous devons protéger les acquis de cette pandémie, comme la grande mobilisation autour de l’importance des pratiques de lavage des mains et l’engagement et la solidarité au niveau communautaire dans la lutte contre le virus ».

Au 16 juillet 2020, la situation épidémiologique de la pandémie liée à la COVID-19 au Niger fait ressortir un total 14016 cas confinés et 13 380 cas sortis du confinement. En ce qui concerne le dépistage, du 19 Mars 2020 (Date de premier cas signalé) à ce jour 9 016 Tests à la COVID-19 ont été réalisés à l’issue desquels : 1 102 cas sont confirmés positifs ; 69 décès sont enregistrés ; 993 sont sortis guéris ; 40 patients sont sous traitement.

L’évolution de la pandémie à la COVID-19 est favorable et se caractérise par un coefficient de transmissibilité (Ro) de 0,226.

Abdoulaye Abdourahamane Ahamadou

niameysoir.com

 

 

 

 

 

photos: NIAMEY- SOIR