COVID-19 et voyages : Réouverture des frontières aériennes et les directives applicables aux aéroports

(Niamey, 5 Août 2020) Le Niger, rappelle-t-on, a enregistré son premier cas de la maladie à Coronavirus le 19 mars 2020. Aussitôt, des mesures restrictives à la mobilité des personnes ont été prises. Mais en raison  de l’évolution favorable de la situation de la pandémie de la COVID – 19, le Gouvernement nigérien a décidé de la réouverture des frontières aériennes le 1er août 2020 dernier. Cependant, les frontières terrestres restent fermées jusqu’à nouvel ordre. A ce niveau, les passagers sont soumis systématiquement à un test rapide gratuit. En clair, le Niger a donc procédé à la réouverture de ses aéroports internationaux de  Niamey, Zinder et Agadez.  A cet effet, il existe plusieurs directives applicables au niveau de tous ces trois (3) aéroports en ce qui concerne les arrivées comme les départs :

En ce qui concerne l’arrivée des voyageurs

Le voyageur sera soumis au :

  • Contrôle de la température et la vérification de bulletin du test à la COVID-19 suivi d’une désinfection au gel hydro alcoolique.
  • Si le voyageur présente une température supérieure ou égale à 38° ou des symptômes évoquant la COVID-19, il est soumis sans frais à un prélèvement à la PCR sur place à l’aéroport ;
  • Le voyageur remplit la fiche de surveillance épidémiologique de COVID-19 et reçoit des conseils pour une auto isolement à domicile et respect strict des mesures barrières et faire recours au service de santé le plus proche au besoin ;
  • Si la PCR est négative, le voyageur est mis en auto isolement à domicile avec les conseils appropriés pour le respect strict des mesures barrières et fait recours aux services de santé le plus proche au besoin ;
  • Si la PCR est positive, le voyageur est transféré dans un centre de prise en charge dédié ;
  • Si le bulletin ou le certificat de test négatif à la COVID-19 est non valide (rendu du résultat plus de 72 Heures au début du voyage, ou bulletin suspect), le voyageur est soumis à un test PCR à ses frais :
  • A ce niveau, le voyageur est isolé à domicile ou à sa résidence en attendant le résultat de la PCR ;
  • Les bagages sont systématiquement désinfectés ;
  • Pour les voyageurs venant du Niger pour un court séjour (mission, stage…) :
  • Apres avoir présenté leur test négatif à la PCR, ils ne feront pas l’objet d’une auto isolement de 14 jours, mais recevront des conseils pour le respect strict des mesures de barrières sur leurs lieux de résidence et de travail ;
  • Ils reprennent à leur frais le test PCR à la COVID-19 à leur départ.
  • Pour les officiels et les diplomates, ils doivent respecter les mêmes dispositions au niveau du salon d’honneur (contrôle de la température, désinfection au gel hydro alcoolique, vérification u bulletin de test COVID-19 négatif, test de dépistage rapide COVID-19 en cas de suspicion).
  • Dons, c’est dire qu’à partir du 1er aout 2020, pour les voyageurs rentrant par voie aérienne au Niger, les confinements de 14 jours à l’hôtel ne seront plus d’application, mais plutôt l’auto confinement à domicile pendant 14 jours, avec respect strict des mesures barrières.

Le bulletin PCR négatif doit dater de moins de 72 heures. C’est pour dire que l’on doit s’assurer que tous ceux qui rentrent au Niger sont contrôlés négatifs.

Concernant le départ des voyageurs

  • Avant de prendre son vol, tout voyageur doit disposer d’un test PCR négatif à la COVID-19 datant d’au moins 72 heures au rendu des résultats c’est-à-dire à la date de retrait des résultats.
  • En cas de report de la date du voyage invalidant le test (plus de 72heures), le voyageur doit reprendre le test PCR COVID-19 à ses frais ;
  • Les points de contrôle voyageur à l’aérogare sont : à l’entrée, à l’enregistrement, à l’immigration et à l’embarquement ;
  • Les voyageurs au départ qui présentent des signes suspects de COVID-19 sont conduits au poste de dépistage pour un test rapide de COVID-19 sans frais ;

Les tests PCR effectués au départ du Niger sont payants à l’exception des évacuations sanitaires. Le test rapide COVID-19 est gratuit. Toutefois, le prix du test PCR : il est de 30.000 FCFA. Ces peuvent se faire au CERMES, à la Clinique des Nations Unies et au Centre de Santé Spécial (centre santé du Gouvernement). Les résultats sont rendus aux intéressés au plus tard 48 heures après le prélèvement sur présentation du reçu de paiement et du billet de voyage.

Pour rappel, à la date du 29 juillet 2020 la situation épidémiologique de la pandémie liée à la COVID-19 au Niger se présente comme suit : 14 842 répartis cas confinés dont 14 053 cas sortis du confinement et 789 en cours de confinement. S’agissnat de la sistuation des tests de dépistage 10.573 tests sont réalisés à l’issue desquels 1.134 cas sont confirmés positifs ; 69 décès sont enregistrés ; 1.028 patients sont sortis guéris ; 37 patients sont sous traitement. Il ressort de ce qui précède que l’évolution de la pandémie à la COVID-19 est favorable et se caractérise par un coefficient de transmissibilité (Ro) de 0,226. A noter enfin,  que trois (03) sites de dépistage sont prévus à savoir le CERMES, le Centre de Santé du Gouvernement et le Centre de Santé du Système des Nations Unies.

Amina Idrissa Oumarou / niameysoir.com

Cet article a été produit dans le cadre de la campagne de sensibilisation de la population sur la riposte contre la COVID-19 initiée par le Ministère en charge de la Communication à travers la Cellule d’Appui à la Communication (CAC).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *