COVID-19 et rentrée scolaire : Le respect des règles d’hygiène personnelle s’impose

(Niamey, Vendredi 25 Septembre 2020) La situation humanitaire née des inondations ne doit en aucun cas entamer les efforts considérables qui sont en train d’être faits par le Gouvernement et ses partenaires dans le sens de limiter la propagation du virus de la maladie à Coronavirus.  Ne baissons pas la garde, la COVID-19 est toujours une réalité au Niger. A la date du 10 Septembre 2020, la situation épidémiologique de la pandémie liée à la COVID-19 dans notre pays révèle un total de 15 296 cas confinés répartis dont 15 283 sortis du confinement13 en cours de confinement. S’agissant des tests de dépistage, une source officielle rapporte que 18 593 Tests PCR ont été réalisés à l’issue desquels 1.178 cas sont confirmés positifs ; 1.100 patients sont sortis guéris ;  09 patients sont sous traitement et 69 décès sont enregistrés. De ce bilan, il ressort que l’évolution de la pandémie à la COVID-19 est favorable et se caractérise par un coefficient de transmissibilité (Ro) de 0,191.

A cette situation sanitaire est venue se greffer celle des inondations. Parmi les différentes mesures d’urgence prises par le Gouvernement dans le cadre de ces inondations, on note le relogement des ménages sinistrés sur toute l’étendue du territoire y compris dans des classes et ou les enceintes des établissements scolaires. Par conséquent, la rentrée scolaire 2020-2021 initialement prévue le 1er Octobre 2020 est reportée au 15 Octobre. L’un dans l’autre, le respect des mesures barrières s’impose surtout quand on sait la proximité qu’impliquent le relogement d’une dizaine de ménages dans une même salle de classe ou encore les élèves en surnombre dans certains établissements scolaires à la reprise des classes.

Outre la nécessité de la reprise de l’opération de desinfection des classes, la riposte contre la COVID-19 en milieu scolaire commande surtout l’observance des règles d’hygiène personnelle. Ce sont mesures simples d’hygiène qui peuvent protéger la santé de l’élève, de sa famille et celle des autres. Il s’agit de ne pas se toucher le visage, d’éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche. Ne pas tousser et ne pas éternuer dans ses mains, couvrir la bouche et le nez avec son coude ou un mouchoir en papier lorsqu’on tousse ou éternue puis le jeter immédiatement. En outre, il est vivement recommandé de conserver une distance d’au moins un mètre (trois pieds) particulièrement avec les personnes qui toussent ou éternuent, de se  laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon pendant au moins 20 à 30 secondes.

 

Mohamed Ibrahim / niameysoir.com

 Cet article a été produit dans le cadre de la campagne de sensibilisation de la population sur la riposte contre la COVID-19 initiée par le Ministère en charge de la Communication à travers la Cellule d’Appui à la Communication (CAC).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *