CNDH : Troisième  appel du Comité des Sages pour des élections démocratiques apaisées au Niger

 

DÉCLARATION

Afin d’apporter sa contribution à des élections démocratiques apaisées, sur la base de la Loi Organique 2012-44 du 24 août 2012, conformément à sa mission de veiller à l’effectivité des droits et libertés consacrés par la Loi fondamentale sur toute l’étendue du territoire, la CNDH a réactivé en février 2020 le Comité des Sages qu’elle avait mis en place dans le cadre du monitoring du processus électoral de 2016.

Ce Comité, après avoir rencontré toutes les parties prenantes au processus électoral, a entrepris, avec l’appui financier du Fonds des Nations-Unies pour la Population (l’UNFPA), des caravanes de sensibilisation sur des élections apaisées dans les régions du Niger du 20 au 26 décembre 2020. Dans le cadre de cet appel lancé dans les différentes régions, le Comité a ciblé :

  • les Chefs traditionnels et les leaders religieux ;
  • les partis politiques de tous bords ;
  • les centrales syndicales et toutes les corporations ;
  • les femmes et les jeunes qui constituent la frange active du processus électoral et de manière générale tout citoyen en âge de voter ;
  • les institutions judiciaires ;
  • les medias pour qu’ils adoptent un comportement responsable dans la collecte, le traitement et la diffusion de l’information en matière électorale.

Eu égard au climat apaisé qui a prévalu tant aux élections municipales du 13 décembre 2020 qu’aux élections législatives et présidentielles du 27 décembre 2020, le Comité des Sages :

  • se félicite de la maturité d’esprit des populations nigériennes qui ont exercé leur devoir citoyen en toute civilité et dans la sérénité,
  • demande que les résultats issus des urnes soient proclamés et validés par les institutions compétentes dans le respect des droits des citoyens,
  • exhorte la classe politique, toutes tendances confondues, à privilégier le dialogue politique et les voies constitutionnelles de recours dans le souci de préserver la paix et la quiétude,
  • en appelle à la conscience de tous, afin que chacun à sa manière contribue directement ou indirectement à consolider et à préserver la paix et les acquis démocratiques gages de tout développement.

Enfin le Comité des Sages appelle tous les acteurs institutionnels et les leaders politiques à redoubler de vigilance pour que l’ensemble du processus électoral se poursuive normalement  jusqu’à son terme.

Que Dieu bénisse le Niger et son peuple, amine.

Fait à Niamey le 30/12/2020

Pour le Comité des Sages

Le Président de la CNDH

Pr Émérite Khalid Ikhiri