Inondations au Niger : Après la visite de la Vice-Présidente de la Commission, la CEDEAO promet 100.000 Dollars aux populations sinistrées

(Niamey – Mardi 08 Septembre 2020) En marge de la 57ème Session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO, la Vice-Présidente de la Commission Mme Finda KOROMA a effectué une visite de terrain dans l’arrondissement communal Niamey 5 (Rive-droite) où plusieurs milliers de ménages ont été inondés, des familles endeuillées suite aux fortes précipitations enregistrées les 6 et 7 septembre derniers. L’objectif de ce déplacement vise à évaluer la situation et les besoins urgents des familles sinistrées.

Au cours de cette visite, la Vice-Présidente est accompagnée du Directeur de Cabinet Adjoint du Premier Ministre, de la Commissaire Finances de la Commission, de la Représentante  Résidente de la CEDEAO au Niger, des députés et anciennes députés du parlement de la CEDEAO et du Directeur du Centre National de la Coordination du mécanisme d’Alerte Précoce et de réponses aux risques sécuritaires (CNAP).

Il s’est agi pour cette importante délégation, au nom du Président de la Commission de la CEDEAO, S.E.M  Jean-Claud Kassi Brou, de présenter ses condoléances et d’exprimer sa compassion respectivement aux familles endeuillées et aux sinistrés. Au terme de cette visite, Mme Finda KOROMA a annoncé qu’un soutien conséquent sera apporté par son institution aux populations sinistrées. « Nous sommes venus ici pour présenter nos condoléances d’abord au chef de Canton et aux personnes sinistrées suite à cette inondation à la rive droite….Nous sommes vraiment désolés, et au nom de notre président, on va accompagner le Gouvernement avec un montant qui sera présenté en notre nom » a-t-elle déclaré.

 « La CEDEAO n’est pas à sa première action, c’est un grand partenaire du Niger, elle s’est  toujours préoccupée de la sécurité et au bien être des populations» a dit M. Aghali Abdoulkader, Directeur Adjoint de Cabinet du Premier Ministre, visiblement ému par cette annonce.  « Je me réjouis parfaitement de l’annonce qui a été faite à l’instant par la CEDEAO et je pense qu’elle a toujours accompagné le gouvernement nigérien dans ces genres de circonstances » a-t-il ajouté.

La situation des inondations au Niger est de plus en plus préoccupante…

Pour rappel, à la date du 1er Septembre 2020, 41 départements, 103 communes, 587 villages et/ou quartiers sont concernés par l’inondation au Niger. Au total, 34 016 ménages sont sinistrés, soit 294 357 personnes sinistrées ;­ 57 pertes en vies humaines. On estime à plus de 6.955 le nombre d’enfants âgés de 0 à 5 qui sont affectés.

La situation s’est assurément aggravée avec les fortes précipitations enregistrées les 6 et 7 septembre dans la ville capitale du pays principalement le long du fleuve Niger. La côte du fleuve est à 700 cm ce Mardi 8 Septembre 2020, apprend-on. Selon les experts, « l’eau a donc atteint le niveau maximal ». Du reste un autre appareil de mesure est installé l’ancien ayant été englouti par les eaux débordantes du fleuve suite à la cession de plusieurs digues notamment aux villages de Saga et de Nogaré.

Niger : La CEDEAO promet 100.000 Dollars aux populations sinistrées…

Suite à cette visite de la Vice Présidente,  la CEDEAO annonce un appui immédiat de 100.000 Dollars (environs 55 Millions de F CFA) au profit des populations sinistrées.

Selon les explications de M. Ibrahim Garba, Directeur du Centre National de la Coordination du mécanisme d’Alerte Précoce et de réponses aux risques sécuritaires (CNAP) nouvellement créé, « Cet appui financier viendra s’ajouter aux efforts déjà faits par le Gouvernement Nigérien dans le sens de réinstaller les sinistrés, leur assurer les moyens de subsistance tant à Niamey que sur l’ensemble du territoire national ».

Le Directeur du CNAP ajoute que le Gouvernement du Niger et la CEDEAO sont à pied d’œuvre pour rendre beaucoup plus opérationnel ledit Centre afin de prévenir ces genres de catastrophes.

Abdoualaye Abdourahamane Ahamadou / niameysoir.com