BIOGRAPHIE : Mme Bayard Mariame Gamatié, Femme en Politique au Niger

Mme Bayard Mariama Gamatié, la cinquantaine bien tapante, native de Maradi est mariée et mère de 3 enfants. Après l’obtention du Baccalauréat en 1976 au Lycée Kassaï de Niamey, elle entreprit des études d’Economie politique et Sociale d’abord à la Faculté des sciences économiques de l’Université de Montpellier où elle obtint le Diplôme d’Economie politique et Sociale en 1979, puis la maitrise de sociologie de l’Université Paul Valery de Montpellier. En 1985, elle obtint le doctorat en relations internationales à l’institut des relations internationales du Cameroun (IRIC).

Consultante en questions de développement et en genre, Mme Bayard Gamatié a surtout travaillé avec les Organismes et Institutions internationales. Femme battante et pleine d’initiative, elle s’est illustrée dans le combat pour la promotion de la femme en créant le Rassemblement Démocratique des Femmes Nigériennes (RDFN) dont elle fut le porte flambeau dans l’acte historique posée par les femmes nigériennes en revendiquant leur participation aux travaux du Comité préparatoire de la Conférence nationale souveraine. C’est d’ailleurs la date de cette action le 13 mai 1991 qui sera retenue pour être célébrée journée nationale de la femme nigérienne. Ce militantisme lui permettra d’ailleurs de siéger à la Conférence nationale et d’y occuper le poste de Présidente de la Commission Développement Rural au sein des structures de la CONFÉRENCE NATIONALE SOUVERAINE. Son dynamisme lui vaudra d’être appelée pour occuper le poste de ministre de la communication et de la Culture, Porte parole du Gouvernement du Président Baré Maïnassara en 1997. Sa prise en main par le département de la culture et de la communication a été marquée notamment par un souci de redonner à la culture nationale authentique ses lettres de noblesse par l’organisation du 1er festival national de musiques et danses traditionnelles à Zinder en 1997. Ce qui lui a valu le surnom de la marraine des artistes.

Sur le plan de la communication, elle a travaillé sur la mise en place d’une réglementation pour préparer l’ouverture du secteur des Télécoms à l’arrivée des opérateurs publics et privés de la téléphonie cellulaire. Elle se consacrera ensuite à ses activités militantes à travers la création de l’ONG Femme et Famille (FEFAM) et dans les questions de règlement de conflit à travers notamment la Coordination des organisations de la société civile sur le moratoire ouest africain et la culture de la paix (REMOAP).

A partir des années 2000 , elle entreprend une carrière de fonctionnaire internationale qui la mènera successivement à être Membre du groupe consultatif du Secrétaire Général des Nations Unies sur les questions de désarmement ; Coordinatrice du Groupe ad Hoc de travail sur la prévention des conflits au Niger ; Adjointe au Représentant du Secrétaire Général des Nations Unies en Guinée Bissau et Conseiller Politique Principale du Bureau des Nations Unies pour la consolidation de la Paix en Guinée Bissau (UNOGBIS) de janvier 2004 à juin 2005 puis Chef de la Division Politique de l’Opération des Nations Unies en Cote d’Ivoire de 2005 à 2007. Elle a travaillé également au BINUB (Bureau intégré des Nations Unies au Burundi) d’aout 2007 à septembre 2008 dans le cadre de l’appui politique et stratégique à la mise en œuvre du projet cadre de dialogue et de concertation nationale au Burundi.

D’octobre 2008 à juin 2009, elle a travaillé au CPR Team Leader pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre basée à Dakar PNUD/BCPR. Actuellement, elle continue sa carrière de Consultante indépendante. Mme Bayard Mariama Gamatié a produit et participé à la production de multitudes d’études et travaux de recherche dans des activités et secteurs de développement pour le compte d’organismes, ministères et projets nationaux et internationaux. Elle parle le français, l’anglais, le Haoussa, le Djerma et le Peulh.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *