Atelier national d’information et de sensibilisation des Journalistes

La sécurisation foncière des Aménagements Hydro Agricoles au Niger

Le Réseau des Journalistes pour l’Eau, l’Hygiène et l’Assainissement (REJEA) en collaboration avec l’Office National des Aménagements Hydro Agricoles du Niger (ONAHA) se sont engagés avec le programme de la Global Water Initiative (GWI)  mis en œuvre par le consortium (Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et l’Institut International pour l’Environnement et le Développement (IIED) dans une campagne nationale de vulgarisation, de sensibilisation et d’information des populations sur le Guide de Sécurisation foncière au Niger.

Cet engagement a été matérialisé ce matin à travers la tenue d’un atelier  de vulgarisation du  Guide de Sécurisation foncière au Niger. Rappelons que ce guide a été validé lors de l’atelier national tenu du 16 au 17 juin 2017 à Konni (Région de Tahoua)  pour répondre pleinement aux objectifs pour lesquels il est conçu. Le présent atelier vise l’internalisation du document aussi bien par les journalistes que par l’ensemble de la population.

Etaient présents à cette rencontre d’échanges et de réflexions, les journalistes et professionnels des médias public et privé, les cadres de l’ONAHA, les représentants de Global Water initiative (GWI), de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) ainsi que de l’Institut International pour Environnement et le Développement  (IIED).

Dans son mot de bienvenue, le Président du REJEA, M. Ousmane DAMBADJI  s’est réjoui de l’engouement de la presse nigérienne autour de la problématique de la sécurisation foncière. Il a ensuite rappelé le rôle déterminant des journalistes et professionnels des médias dans la vulgarisation du Guide à l’endroit des décideurs, des partenaires au développement et des populations. En effet, ils sont trente (30) journalistes des Médias publics et Privés (Presse Ecrite, numérique, Télévision et Radio) a participé à cet atelier national d’information et de sensibilisation sur la sécurisation foncière des Aménagements Hydro Agricoles au Niger.

Dans son discours d’ouverture des travaux de l’atelier, le Directeur General de l’ONAHA, M. Aliou KOURE a souligné que « la rencontre d’aujourd’hui qui regroupe tous les acteurs des médias a pour objectif de les informer et les sensibiliser  sur les enjeux de la sécurisation foncière et le contenu  de ce guide en vue de leur participation  à sa large diffusion. ». Le Directeur Général a profité de l’occasion pour indiquer que depuis sa création en 1978 à nos jours, l’ONAHA a réalisé et gérer plus de  80  périmètres irrigués couvrant plus  16 000 hectares de superficies au profit de 44 455 exploitants repartis sur l’ensemble du territoire national. Un grand pas certes, mais poursuit-il, l’absence de titre foncier établi au nom de l’État sur les périmètres irrigués, les met, ainsi que les producteurs, dans une situation de grande insécurité d’où la question de la sécurisation foncière. Selon le Directeur Général de l’ONAHA, M. Aliou KOURE : « Préoccupé par cette situation, l’ONAHA, avec l’appui de la Global Water Initiative (GWI), a entrepris en 2014 une étude portant sur « La définition des mesures de sécurisation des périmètres irrigués au Niger » et une étude sur un contrat d’occupation plus sécurisant pour les exploitants qui a abouti, après une phase pilote de sécurisation de périmètre et de ses exploitants, à l’élaboration d’un guide devant servir à généraliser l’action sur l’ensemble des Aménagements Hydro-Agricoles (AHA) du Niger. »

La rencontre qui a débuté ce matin dans la salle des Conférences d’Africa Hall est prévue se tenir pour deux (2) jours au terme desquels, les participants seront invités, chacun dans son domaine, à faire des productions d’éléments de presse à publier dans le sens de la vulgarisation du Guide.

Niamey Soir