AGADEZ : L’UNICEF offre des moustiquaires à 9800 élèves de la commune de Tchirozerine marquée par la fréquence du paludisme


 

 (Agadez, Samedi 13 août 2022) : Officiellement lancée hier 12 août 2022 dans la commune d’Agadez Ville, la campagne de distribution de moustiquaire imprégnée de longue durée d’action (MILDA) s’est poursuivie dans la commune de Tchirozerine environ 71 km de la ville d’Agadez. A Tchirozerine le paludisme sévit 12 mois sur 12 à cause des eaux usées produites par l’usine de la SONICHAR, apprend-on. Au total 9800 élèves du niveau préscolaire et du primaire répartis dans 136 écoles de la commune de Tchirozerine bénéficieront chacun d’une moustiquaire imprégnée de longue durée d’action (MILDA).

Vue aérienne de Tchirozérine

 

M. Issouf Aghali Directeur Départemental de l’Éducation Nationale (DDEN)

Interrogé sur place par NIAMEY-SOIR, M. Issouf Aghali Directeur Départemental de l’Éducation Nationale(DDEN) de Tchirozerine affirme que la campagne est bien accueillie par la population et se déroule normalement. Toutefois, déplore-t-il, l’absence de certains directeurs d’école aussitôt remplacés leurs adjoints pour la poursuite de l’opération. S’agissant des difficultés rencontrées sur le terrain, M. Issouf Aghali a signalé un besoin de 510 moustiquaires supplémentaires en raison de l’ajout des élèves du préscolaire qui n’ont pas été pris en compte lors du recensement initial des bénéficiaires. Cependant, rassure-t-il, ce besoin a été rapidement comblé grâce à la promptitude et à l’efficacité des responsables de la Direction régionale de santé publique d’Agadez. Selon ses explications, les vacances scolaires n’ont pas véritablement impacté la campagne car bien avant son lancement des efforts énormes d’information et de sensibilisations des populations sont faits de village en village par le Comité de Supervision mis en place à cet effet.

 

Dr. Baoua Iro Directeur régional de la santé publique de la population et des affaires sociales

Parlant du déroulement de cette phase expérimentale de distribution gratuite de moustiquaire imprégnée de longue durée d’action(MILDA) en milieu scolaire dans le cadre de la lutte contre le paludisme, Dr. Baoua Iro Directeur régional de la santé publique de la population et des affaires sociales se dit optimiste quant à la réussite de la campagne tout en rassurant l’UNICEF et ses partenaires de l’utilisation à bon escient qui sera faite des moustiquaires.

Dans une émotion à peine contenue, la mère d’un élève bénéficiaire de l’école Goofat B, s’exclame : « Nous n’avons pas les mots pour remercier l’UNICEF, ces moustiquaires tant attendues sont enfin là et c’est un soulagement pour nous les parents ainsi que pour nos enfants exposés aux moustiques. Ces moustiquaires sont aujourd’hui nos armes pour lutter contre le paludisme très fréquent ici à Tchiro. Encore merci à l’UNICEF ».

Lors d’une séance de sensibilisation sur l’utilisation de la MILDA

Pour rappel, le but visé par cette phase expérimentale de la campagne de distribution gratuite de moustiquaire imprégnée de longue durée d’action (MILDA) en milieu scolaire est d’appuyer les élèves et leurs familles pour prévenir les risques de décrochage et de déscolarisation du fait de la maladie. L’initiative est portée par l’UNICEF en collaboration avec le ministère de la santé publique et de l’éducation nationale financé par le Partenariat Mondial pour l’Éducation (PME).

 Agali Oulame Yahaya Envoyé Spécial / Niamey- Soir


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *