ZINDER: La société civile dénonce la situation socio-politique et économique nationale

Déclaration de presse du cadre de concertation et d’actions citoyennes de la société civile indépendante de Zinder (CCAC/SCI/ZR).

-Considérant la constitution du 25 Novembre 2010 garantissant le droit à la manifestation, à la liberté d’expression et d’opinion;

-Considérant la détention arbitraire de notre camarade Mallam SADAT IILIYA DAN MALLAM il y a de cela 18 Mois à la prison civile de Matameye ;

– Considérant la vie chère et la misère ambiante qui gangrènent la population du Niger dues aux conséquences des lois de finances 2018, 2019 tant décriées par le CCAC ;

– Considérant le refus obstiné des autorités  de la 7eme république de verser les redevances pétrolières à la région de Zinder et payer intégralement l’indemnisation des propriétaires terriens de la SORAZ, des pipelines, des stations de pompage et de chauffage ;

-Considérant la mauvaise gouvernance qui caractérise le régime de la 7eme république qui a pour corolaires l’état délétère des secteurs sociaux de base (santé, éducation…) ainsi que l’ingérence de l’exécutif sur le judicaire ;

– Considérant nos déclarations et actions antérieures ;

Nous organisations de la société civile réunies au sein du cadre de concertation et d’actions citoyennes de la société civile indépendante de Zinder (CCAC/SCI/ZR) rendons la déclaration dont la teneur suit :

  1. Exigeons la libération sans condition du camarade MALLAM SADAT IILIYA DAN MALLAM arbitrairement détenu par le régime liberticide de  Issoufou Mahamadou et des bouffons qui l’accompagnent.
  2. Fidèle à son engagement, à combattre les mesures impopulaires et anti sociales contenues dans les scélérates lois de finances 2018 et 2019, le cadre de concertation et d’actions citoyennes de la société civile indépendante de Zinder en toute légalité et en toute lucidité demande au gouvernement de revoir ces mesures pour alléger les souffrances de la population tant meurtrie par les vicissitudes de la vie.
  3. Exige le versement dans les meilleurs délais de redevances pétrolières de 15% à la région de Zinder de l’année en cours et le rappel des arriérés conformément à la loi. Exige par ailleurs la finalisation de paiement des expropriés de la SORAZ, des pipelines et de stations de pompage et de chauffage.
  4. Condamne l’arrogance, la corruption outrancière, le morcèlement et la vente des réserves foncières dans la ville de Zinder, le clientélisme, le mensonge, la gabegie, l’ingérence de l’exécutif sur le judicaire et la rhétorique démagogique des princes qui nous gouvernent ainsi que la décadence démocratique qui caractérise la gestion de notre chère république du Niger.

Toutes ces pratiques monarchiques dignes de l’époque de l’ancien régime dévoilent la volonté obstinée de nos dirigeants à asseoir une pensée unique et un despotisme sans précédent. Le cadre de concertation et d’actions citoyennes de la société civile indépendante de Zinder, apporte son soutien indéfectible aux forces de défense et sécurité pour le combat qu’elles mènent nuit et jour contre les forces obscurantistes et appelle les autorités à les équiper en moyens sophistiqués. Par la même occasion, lance un vibrant appel à l’endroit de ces FDS de veiller aux respects des droits humains dans les régions de Diffa et Tillabéry comme en témoigne le dernier rapport de l’association Alternative Espaces Citoyens.

Enfin, le cadre de concertation et d’actions citoyennes de la société civile indépendante de Zinder réaffirme son engagement et sa détermination à poursuivre son combat noble et citoyen et met en garde les autorités de la 7ème république face aux manœuvres d’intimidation qu’elles sont en train de perpétrer dans nos rangs.

Interpelle l’opinion nationale et internationale sur la situation chaotique vers laquelle les autorités de la 7ème république veulent embourber notre pays ;

Appelle la population de Zinder à rester mobiliser en permanence contre les travers de ce régime aux abois.

Vive le Niger un et indivisible, démocratique et social,

A bas les fossoyeurs de la démocratie et de l’état de droit

Vive le CCAC/ ZINDER

La patrie ou la mort nous vaincrons.

Fait à Zinder le 20/08/2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *