USAID : Visite d’échanges sur l’élaboration d’une stratégie de prévention de la radicalisation et de la lutte contre l’extrémisme violent au Niger

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

22 Août 2019

P4P : Francis Ansong

 Email : comms@crea-p4p.com

Visite d’échanges sur l’élaboration d’une stratégie de prévention de la radicalisation et de la lutte contre l’extrémisme violent au Niger

Niamey, République du Niger : Depuis la validation du Guide Régional du G5 Sahel (G5S) à N’Djamena le 22 novembre 2018, les états membres du G5S ont pris diverses mesures et se trouvent à différentes étapes d’avancement de l’élaboration de leurs stratégies et plans d’action respectifs en matière de prévention de la radicalisation et de la lutte contre l’extrémisme violent. Donc pour donner suite à l’engagement des pays sahélien de se doter des moyens d’endiguer la menace de l’extrémisme violent, l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID) à travers son Programme Partenariats pour la Paix (P4P) en partenariat avec le secrétariat permanent du G5 Sahel, a organisé un voyage d’étude au Niger du 20 au 21 Août 2019, pour les partie-prenantes venant du Burkina Faso et le Tchad, dans le cadre du processus de l’élaboration des stratégies nationales sur la prévention de la radicalisation et de la lutte contre l’extrémisme violent dans l’espace sahélien.

Le Niger a d’achevé la phase de la tenue des consultations régionales qui vise à recueillir les points de vue des acteurs locaux sur la situation de l’extrémisme violent dans les régions du pays, afin d’assurer le caractère inclusif de la stratégie nationale qui sera développée. L’analyse des données est en phase finale et le document de stratégie va commencer à prendre forme.

Le voyage d’étude, qui a mobilisé une quarantaine des acteurs régionaux, a facilité un échange d’expériences entre les acteurs nigériens et leurs homologues sur les leçons apprises lors des consultations régionales, méritant d’être partagées avec les responsables Burkinabès et Tchadiens qui n’ont pas encore achevé cette phase du processus de développement des stratégies nationales. Ces échanges fructueux ont promu une réflexion et un dialogue sur l’approche transnationale et régionale de la menace, complexe, volatile et évolutive que constitue l’extrémisme violent.

NOTES AUX RÉDACTEURS :

Le programme Partenariats pour la Paix (P4P) est un projet de l’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID mis en œuvre avec l’appui des ambassades des États Unis dans les pays d’intervention, qui contribue à la réalisation de l’objectif du gouvernement américain de réduction de la vulnérabilité à l’extrémisme violent en Afrique de l’Ouest. Ce programme de cinq ans (Septembre 2016-Septembre 2021) travaille avec les parties prenantes aux niveaux régional et national en Afrique de l’Ouest, afin de développer une compréhension commune de l’extrémisme violent dans la région du Sahel. P4P vise également à améliorer la capacité institutionnelle des organisations et des gouvernements à mettre en œuvre des approches de prévention de l’extrémisme violent plus efficaces et bien coordonnées. À ce stade, le projet couvre le Burkina Faso, le Tchad, le Niger, la Mauritanie, et le G5 Sahel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *