TLP Niger : Vers une mobilisation sociale pour la restauration de la dignité africaine

(Niamey – Dimanche 8 Décembre 2019) Dans un communiqué de presse rendu public ce matin, la coalition Tournons la Page (TLP) Section du Niger, annonce qu’elle organise une marche suivie d’un meeting, le dimanche 15 décembre 2019 à Niamey, de la place Toumo à la place de la Concertation à partir de 9h. TLP Niger a vivement exprimé sa colère contre la convocation, le 16 Décembre prochain à Pau, des Chefs d’Etat des pays du G5-Sahel par le Président Français M. Emmanuel Macron. Cette convocation, rappelle-t-on, vise à recadrer la polémique sur la présence des forces militaires françaises dans la région du Sahel. Mais, TLP Niger demande aux chefs d’État du G5 Sahel de ne pas répondre.

Image2Pour sa part, le Président français souhaite avoir des Chefs d’Etat du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad des clarifications sur leur position par rapport à la présence oui ou non des forces françaises au Sahel pour lutter contre le terrorisme. Pour TLP Niger, cette attitude du Président français vis-à-vis de ses homologues chefs d’Etat est «  inamicale et discourtoise » et ajoute que : « ceci renforce davantage le sentiment ‘’antipolitique de la France’’ au Sahel et non ‘’le sentiment antifrançais’’ ». Tout en exigeant du Président Macron, le respect de la souveraineté des États (Ndlr : pays du G5-Sahel) et de la dignité de leurs peuples, la coalition Tournons La Page Niger a fait remarquer que la présence des forces étrangères occidentales est illégale car n’ayant pas été approuvée par les parlements des pays du G5-Sahel.

Dans le même temps, TLP Niger lance une action dénommée « Dignité du Sahel » invitant les populations à une mobilisation citoyenne pour manifester publiquement leur opposition à la convocation de ces dirigeants africains par le Chef de d’Etat français à Pau. Pour l’heure, le Président du Burkina Faso, président en exercice du G5-Sahel est le seul à confirmer qu’il sera au rendez-vous du 16 Décembre à Pau en France.

Ibrahima Adamou / niameysoir.com