SÉCURITÉ : Formation des OSCs sur les techniques de plaidoyer par Counterpart International Niger

DSCN1843Après la formation des journalistes, acteurs de la société civile, parlementaires,  agents des Forces de Défense et de Sécurité en 2017, ce mercredi 14 février 2018, l’ONG américaine Counterpart international entame à son Siège une formation des Organisations de la Société Civile sur les techniques de plaidoyer.  Trois (3) jours durant, les participants issus des structures basées à Niamey et ceux venus de Zinder, Agadez et Diffa seront outillés en techniques de plaidoyer en lien avec la sécurité.

Dans son mot de bienvenue, M. Ibrahim WEIFANE, Directeur adjoint de Counterpart, a souligné que la présente formation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de Gouvernance articulé autour de trois (03) axes : l’Éducation, la Santé et la Sécurité. « Au regard de la situation sécuritaire nationale devenue préoccupante, l’ONG Counterpart International a initié cette formation afin de doter les participants des rudiments nécessaires à leur plaidoyer pour la promotion de la paix et la prévention des conflits » a-t-il expliqué.

DSCN1836En effet, le plaidoyer est un outil indispensable pour les organisations de la société civile dans le contexte sécuritaire national actuel fragilisé par les conflits et la diversité des menaces à la Paix d’une part, puis de l’autre, la guerre asymétrique contre le groupe terroriste Boko-haram. Du reste, l’ONG Counterpart internationale l’a compris très tôt en préconisant cette approche pédagogique axée sur le renforcement des capacités des OSCs sensibles à la sécurité.

Procédant à l’ouverture des travaux de cet atelier, M. Gregory HEMPHILL, Directeur Pays de l’ONG Counterpart Internationale a rappelé que la présente formation est une suite à d’autres précédemment organisées et qui s’inscrivent dans le cadre de l’Initiative du Président des États-Unis sur la Sécurité –SGI ou Sécurity Governance Initiative. Son but est d’améliorer la coordination et la communication des politiques de sécurité du Gouvernement du Niger au Public.

La situation sécuritaire préoccupante au Niger et dans la sous-région nécessite des reformes dans le secteur de Défense et de Sécurité. Pour M. Gregory HEMPHILL : «  notre outil principal demeure le plaidoyer orienté sur la Sécurité, en direction de toute personne, physique ou morale capable de donner l’impulsion à ces reformes. Le plaidoyer est un instrument important pour influencer la Gouvernance du secteur de la sécurité »

A savoir sur PRG-PA :

conterpart-nigerL’USAID a engagé Counterpart International pour mettre en œuvre le Programme de Gouvernance Participative et Réceptive- Activités principales, PRG-PA au Niger d’une durée de cinq (5) ans de février 2016 à février 2021. L’objectif majeur du PRG-PA est d’améliorer la réceptivité collective (Gouvernement et citoyens) aux besoins du public.

l’approche prônée par le PRG-PA est de renforcer les capacités des organisations de la société civile (OSC), du Gouvernement, des Chefs tribaux, religieux et communautaires, des représentants du secteur privé, et des médias à engager un dialogue constructif pour identifier et prendre en charge des préoccupations de politique partagées par l’action collective.

L’USAID et la Coopération Suisse financent ce projet de Gouvernance.

niameysoir.com