Sécurité de Proximité au Niger : la 9ème Session de dialogue du cadre de concertation sur la Justice et la Sécurité

20190119_104025Ce samedi 19 janvier 2019, la salle de réunion de l’Arrondissement Communal Niamey 5 a servi de cadre pour la tenue de la 9ème Session de dialogue sur de la Justice et la Sécurité. La rencontre a été organisée par le Réseau d’Appui aux Initiatives Locales (ONG – RAIL Niger) avec l’appui technique et financier de United State Institue of Peace (USIP). Chefs coutumiers et religieux, responsables administratifs de la Ville de Niamey, leaders d’opinion, agents des forces de défense et de sécurité (FDS), représentants des organisations de la société civile ont planché, une journée durant, sur l’état de mise en œuvre du programme qui a lancé ses activités au Niger depuis Mai 2017.

En clair, a expliqué M. Ganda Ibrahim Hamadou, Chargé de Programme Dialogue Justice Sécurité (DJS) à l’ONG RAIL Niger, « la présente rencontre a pour objectif principal de faire une évaluation participative des effets de la mise en œuvre des activités en vue d’améliorer éventuellement les actions futures ».

les activités réalisées

djs-2Outre les rencontres périodiques entre les partenaires et les différents acteurs du projet, on peut citer au titre des activités réalisées, l’organisation des séances de sensibilisation notamment en milieu scolaire, des séances de salubrité publique par les FDS et les communautés, des débats radiophoniques inter actifs, des foras communautaires dans les différents quartiers de la zone d’intervention et dont certains ont d’ailleurs facilité le dialogue entre femmes FDS et celles actives au sein des groupement féminins.

les avancées du projet 

Selon M. Ganda Ibrahim Mahamadou, avec la mise en œuvre du Programme plusieurs avancées ont été enregistrées.  Il a cité, entre autres, l’instauration d’un climat de confiance entre les FDS et les populations, la création d’un cadre permanent d’échanges interactifs entre FDS et populations, la collaboration entre ces acteurs en matière de sécurité. Ces avancées ont également permis aux populations d’accéder facilement aux services des FDS surtout en cas d’alerte.

20190119_104215Pour rappel, le choix de l’arrondissement communal Niamey 5 comme zone d’intervention du projet DJS n’est pas fortuit. C’est une zone qui subit depuis des années des actes récurrents de banditisme tels que le vol, la délinquance juvénile, la consommation abusive de stupéfiants qui alimentent la violence et l’insécurité d’où la menace à la cohésion communautaire.

La particularité de la 9ème Session

DJPour M. Ali Mamane, Secrétaire général du Cadre de Concertation sur la Justice et la Sécurité de l’Arrondissement Communal Niamey 5, « La particularité de cette session par rapport aux précédentes est qu’elle a permis de faire un bilan des activités réalisées au cours de la 1ère et de la deuxième phase du Projet. Par la suite, les participants ont apporté leurs contributions en termes de critiques, de propositions et suggestions pertinentes pour améliorer l’efficacité des actions futures».

Pour l’essentiel, c’est donc un exercice interactif qui a porté sur la présentation des activités réalisées et l’analyse de leurs effectifs ou impacts. « Le but est non seulement d’assurer le suivi mais aussi et surtout de capitaliser et pérenniser les acquis » a ajouté M. Ali Mamane.

Le projet a débuté ses activités avec la phase pilote de Mai 2017 à Mars 2018 et qui a concerné la commune 5. La deuxième phase en cours a été entamée en Avril 2018. Celle-ci ambitionne de s’étendre au niveau national à travers notamment la formulation des propositions et recommandations dans le cadre de l’élaboration de la stratégie nationale de sécurité de proximité au Niger.

niameysoir.com