Réunion du Comité de Pilotage du Programme d’Appui à la Société Civile phase 3 (PASOC 3)

PAZZ

Le Ministre en charge du Développement Communautaire et de l’Aménagement du Territoire M. Abdou Mani  a présidé, lundi 29 Octobre 2018, dans les locaux du Ministère du Plan, la Réunion du Comité de Pilotage du Programme d’Appui à la Société Civile phase 3 (PASOC 3). Outre les cadres centraux de son ministère, cette rencontre a également enregistré présence du Représentant de l’Union Européenne (UE), du Représentant du Ministre des Finances, ordonnateur du 10ème FED, des responsables du Collectif des ONG et Associations nationales pour le Développement ainsi que des ONGs internationales. L’objectif visé par cette réunion organisée grâce à l’appui de l’UE est l’adoption des orientations stratégiques du programme.

Pour rappel, le PASOC3 signé en Novembre 2016, s’inscrit dans la continuité des PASOC 1 et 2. Au Ministre Abdou Mani de souligner que la phase 3 du PASOC vise à soutenir les dynamiques de renforcement des OSC afin qu’elles jouent un rôle déterminant dans le développement du Niger, tout particulièrement dans l’amélioration des conditions de vie des populations, la consolidation de la démocratie et de la bonne gouvernance.  A comprendre le Ministre en charge du Développement Communautaire, le PASOC 3 est un des rares programmes de  l’UE qui soutient la société civile active pour le développement et la réduction de la pauvreté. Il s’agit, dit-il, d’un programme de gestion indirecte avec une contribution de l’union européenne pour un montant de 8.000.000 d’euros.  Aussi, le choix de la société civile n’est pas fortuit si on se réfère à l’accord de partenariat de Cotonou (APC) : la communication de la commission européenne de 2012 stipulent la responsabilisation des OSC comme atout majeur contribuant à des politiques plus efficaces, un développement équitable et durable,  une croissance inclusive, une  démocratie participative et le rôle de « gardiens » de la démocratie.

PAZZZAbondant dans le même sens, M. DE LOMA OSORIO FRIEND ENRIQUE représentant de l’union européenne a renchéri que le PASOC 3 est l’un des objectifs de la feuille de route de la société civile (2018-2020) pour une réponse aux priorités du Niger. Des échanges d’expertise dans la mise en œuvre des politiques constituent, selon lui, des bases utiles entre l’Etat et les OSC en termes d’élaboration des politiques publiques. C’est pourquoi l’importance du programme PASOC 3 reste un vecteur essentiel en accord avec le PDES sur lequel s’appuie le partenariat UE/Niger.

L’objectif global de la troisième phase est de soutenir les dynamiques de renforcement des organisations de la societé civile pour qu’elles contribuent à l’amélioration des conditions de vie des populations, à la consolidation de la démocratie et à la bonne gouvernance indissociablement liés aux objectifs du programme de la renaissance et la Déclaration de Politique Générale (DPG) du Gouvernement.

Ce programme participe au renforcement de l’état de droit et la promotion des droits humains soutenus dans le plan de développement économique et social (PDES) 2017-2021.

Activités principales et les résultats attendus du PASOC3

 Pour le résultat 1

«L’efficacité et la crédibilité des OSC sont renforcées en tenant compte de leur diversité»,

les activités concernent:

-Renforcement du fonctionnement et de structuration des OSC, en valorisant leur potentiel et savoir

-Faire Identification, encouragement et accompagnement de jeunes leaders et des femmes pour une participation effective dans les organisations.

-Mise en place consensuelle d’un document de référence

(Charte) sur les principes, valeurs et modes de fonctionnement des OSC par des objectifs acceptés par les associations.

 PAz2Pour le résultat 2

 «Les dynamiques collectives au sein de la société civile sont renforcées», les activités concernent : Organisation de concertations Thématiques sur des questions communes à plusieurs associations au niveau local, régional et national, assurant la participation des groupes vulnérables, y compris des femmes, à la vie publique.

-Mise en œuvre de projets d’actions concertées sur des thèmes majeurs (actions de plaidoyer par exemple).

-Continuation des activités mises en œuvre pour un possible soutien à la création d’un centre de services aux associations nigériennes.

-L’implication de la recherche universitaire et scientifique dans l’élaboration d’argumentaires et le positionnement des OSC sur des enjeux nationaux et internationaux.

– Identification et valorisation d’une expertise interne aux OSC pouvant être mobilisée pour des appuis ponctuels ou durables auprès d’autres associations (appuis par les pairs).

– Participation des OSC à des Initiatives permettant de raffermir leurs actions collectives : revue des politiques sectorielles des politiques de développement, participation à des initiatives sous régionales et internationales, et concertations sous régionales.

Pour le résultat 3

«La concertation et le dialogue entre les pouvoirs publics et la société civile sont améliorés et effectifs », les activités concernent :

-Renforcement du dispositif de suivi et d’analyse des actions des OSC (production d’un rapport annuel).

-Renforcement des capacités institutionnelles de l’Etat (directions et organismes de tutelle) pour l’encadrement et l’accompagnement des OSC, y compris la gestion de la base de données mise en place par PASOC II

-Mise en place d’organes de gouvernance du programme et, en fonction des dynamiques locales, de collèges régionaux des acteurs de la société civile.

-Établissement d’espaces conjoints (société civile, pouvoirs publics, élus, autorités locales) d’échanges, d’apprentissages et de dialogue, Facilitant la convergence des analyses et des positions, d’actions conjointes sur des questions d’intérêt commun et, par la même occasion, la réduction des contraintes et des difficultés dans l’exercice des activités des OSC.

– Mise en œuvre de projets dans une approche territoriale du développement local impliquant les OSC et  les pouvoirs publics locaux

-Lancement d’activités e participation conjointe à des initiatives nationales, sous régionales et internationales.

niameysoir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *