POLITIQUE : Le Mouvement TLP Niger s’insurge contre le projet du Président Alpha Condé de se maintenir au pouvoir

Le Mouvement Tournons la page (TLP-NIGER) se dit préoccupé par la situation socio-politique qui prévaut en Afrique de l’Ouest notamment en Guinée Conakry. TLP-NIGER constate et désapprouve ce qu’il a qualifié de « négation de la démocratie » en Guinée Conakry tout en demandant une forte implication de la CEDEAO pour un dénouement heureux de cette crise. Ci-dessous l’intégralté du Communiqué.

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Le Mouvement Tournons la page TLP-NIGER suit avec attention la situation socio- politique qui prévaut en Afrique de l’Ouest singulièrement celle qui a court en Guinée Conakry née de l’intention du Président de la République le Pr ALPHA CONDE de modifier la constitution afin de se maintenir au pouvoir après ses deux mandats constitutionnels. Comme par coïncidence, ce dernier se trouve être le médiateur de la crise politique en Guinée Bissau. Cet imbroglio
diplomatique phénoménal laisse tout le monde perplexe par rapport aux réelles intentions de la CEDEAO, sur sa sincérité à faire prévaloir partout, le respect de l’ordre constitutionnel. Si en Guinée Bissau, il y a crise supposée de la CEDEAO, qui nécessite un sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la région, il n’en demeure pas moins, que ces derniers se penchent plus vers la Guinée Conakry, qui est devenue un mouroir des opposants et un pays d’abus des
droits et de privation des libertés fondamentales.

La CEDEAO à travers le Président de la Guinée Conakry, le Pr ALPHA CONDE, a dissuadé en 2016, l’ancien Président de la Gambie Yayé Djameh à quitter le pouvoir parce qu’il l’a perdu, elle doit le faire pour ALPHA CONDE en Guinée Conakry, pour que sa médiation en Guinée Bissau ait un écho favorable vis- à -vis de la communauté.

Le Mouvement Tournons La Page TLP-NIGER constate depuis un certain temps que, les autorités Guinéennes s’inscrivent dans une logique de négation de la démocratie en réprimant systématiquement les opposants au projet macabre du Président Condé. L’opinion politique contradictoire n’y a plus droit de citer.

Ce projet honteux et monstrueux est caractéristique de la remise en cause du principe d’alternance démocratique et fondamentalement la violation de certains droits civils et politiques relevant du Pacte International Relatif aux droits Civils et Politiques, qui sont des droits effectifs et donc applicables, dont la Guinée est signataire.Au regard de tout ce qui précède, le Mouvement Tournons la Page :

 s’inquiète de la remise en cause des acquis obtenus suite aux grandes luttes menées par le peuple guinéen et les autres peuples du monde pour garantir la Démocratie, l’Etat de droit et la Bonne Gouvernance.

 demande la fin immédiate des poursuites contre les défenseurs de droits humains, tout en rappelant et en exigeant le respect par le gouvernement guinéen de ses engagements pris en faveur de la Démocratie; la Gouvernance et des instruments internationaux et régionaux régulièrement ratifiés par le Guinée.

 rappelle aux autorités politiques de la CEDEAO que le droit à la manifestation est un droit fondamental qui est garanti par tous les traités, les accords internationaux et les accords régionaux qui ont tous été ratifiés par la Guinée Conakry. Il s’agit, entre autres, de la Charte Africaine sur la Démocratie, les Elections et la Gouvernance ainsi que le Protocole additionnel de la CEDEAO sur la Démocratie et la Bonne Gouvernance.

 relève le silence assourdissant de la CEDEAO par rapport aux restrictions des droits humains et d’arrestations arbitraires en Guinée Conakry.
 Enfin demande au peuple nigérien de déclarer indésirable le Président Alpha Condé pour montrer sa désapprobation à son projet de se maintenir au pouvoir après son deuxième mandat et apporter par là même son soutien au peuple en quête d’alternance.

Pour le Coordinateur Tournons La Page au Niger
(TLP-NIGER)
M. Maikoul ZODI

Fait à Niamey, le 07 Novembre 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *