PNUD : Forte mobilisation des Volontaires des Nations Unies (VNU) pour « Reverdir le Sahel »

Le Programme des Volontaires des Nations Unies  (VNU) a initié, ce samedi 3 Août 2019, une action citoyenne de reboisement à l’occasion de la fête nationale de l’arbre couplée à la fête de la proclamation de l’indépendance du Niger. Une centaine de jeunes leaders issus des structures associatives (JVE, CNOJ, YALI-Niger, Scouts etc) se sont associés aux VNU pour mettre en terre cent cinquante (150) plants de différentes espèces dans les locaux ainsi qu’aux alentours de la ‘’Maison des Nations Unies’’. Laquelle ‘’Maison’’ abrite le bureau de la représentation du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Niger.

« L’initiative Reverdir le Sahel » est à notre portée….

20190803_101437L’éclat de cette activité a été rehaussé par la participation active de Mme Dayana Okwana, la Représentante résidente du PNUD au Niger. Malgré son état de santé, elle a tenu de prendre part à cette journée, aux côtés de ces jeunes leaders pour les encourager à persévérer dans leur engagement. Aussi, les a–t-elle assuré de la disponibilité de son institution à les accompagner, plus particulierement les jeunes filles porteuses de projets. « Nos portes sont ouvertes  aux jeunes, alors n’hésitez pas à venir nous voir pour échanger sur vos projets….N’ayez pas peur d’agir, n’ayez pas peur de réaliser vos rêves. Allez jusqu’au bout mais allez y doucement car c’est petit à petit que l’oiseau fait son nid » a dit Mme Dayana Okwana.

Elle a souligné que cette activité des VNU participe surtout de « l’Initiative Reverdir le Sahel » lancée par Mme Ahunna Eziakonwa, Directrice du Bureau régional pour l’Afrique du PNUD. Elle consiste à encourager les jeunes à planter des arbres. Selon ses explications « l’Initiative Reverdir le Sahel » ou 10 x 10 x 10 x 10 veut dire mobiliser 10 millions de jeunes pour planter 10 milliards d’arbres dans 10 pays du Sahel dans 10 ans. A Mme Dayana Okwana de conclure : « Je suis vraiment très très contente de voir aujourd’hui cet acte de patriotisme des jeunes qui consacrent leur samedi pour accompagner les efforts nationaux développement ».

Les VNU s’engagent à relever le défi

Image2Abondant dans le même ordre d’idée, M. Hassane Idé Hawidabou, Chef du Programme VNU-Niger a affirmé que cette activité qui a suscité beaucoup de l’engouement de la part des jeunes n’est que le début d’une série d’autres opérations de reboisement qui se poursuivront sur l’ensemble du territoire national. D’ores et déjà, a-t-il annoncé, dans les prochains jours, le bosquet des Nations Unies sis en face du garage municipal (Mairie-Garage) fera l’objet d’une visite des VNU et des structures associées pour plusieurs activités. Ensuite, M. Hassane Idé Hawidabou a profité de l’occasion pour lancer un appel à la jeunesse, aux structures associatives actives dans le domaine de l’environnement à se joindre aux VNU afin de mutualiser leurs efforts et concrétiser l’initiative « Reverdir le Sahel ». « Au Niger, nous pourrons relever le défi si tous ensemble nous nous impliquons. Et nous comptons sur vous, les jeunes, pour reverdir le Sahel d’ici 2030 ».

Planter un arbre est une chose, l’entretenir est une autre….

IMG-20190803-WA0031Prenant part à cette journée de reboisement, M. Sani Ayouba, responsable des Jeunes Volontaires pour l’Environnement (JVE), n’a pas manqué de réaffirmer leur attachement à la préservation de l’environnement. «  Nous sommes donc venus prêter main forte aux VNU tout en espérant partager nos expériences» a-t-il dit. Pour lui, au regard des défis environnementaux complexes, la question de la plantation d’arbre ne doit pas être traitée uniquement le 3 Août de chaque année. Le citoyen doit en faire un sujet quotidien car faut-il assurer le suivi régulier des arbres plantés d’où l’importance du thème de la fête de l’arbre de cette année : « plantons et entretenons les arbres pour un meilleur avenir ».

Au Niger, rappelle-t-on, c’est en 1972 que les premiers Volontaires des Nations Unies (VNU) ont été déployés sur le terrain. Aujourd’hui, le pays compte 116 VNU dont 98 nationaux et 18 internationaux répartis dans 07 régions pour 09 Agences des Nations Unies. Les VNU sont actifs dans la Mobilisation, le Plaidoyer, l’Intégration, la Gestion, le  Suivi et la Promotion.

Abdoulaye Abdourahamane Ahamadou

niameysoir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *