Message vocal du journaliste Baba Alpha peu après son expulsion du Niger

 »Assalamou Alaikoum ! Bonjour, bonsoir chers compatriotes.

J’adresse ce message à l’ensemble de mes compatriotes tous bords confondus. Je sais que vous avez appris certainement avec beaucoup de consternation pour certains et ouf pour d’autres ce qui m’est arrivé en ce mardi 3 avril 2018. Effectivement aux environs de 10h 24 on m’a notifié à travers un arrêté signé ce 3 avril 2018 par le ministre de l’intérieur que je suis expulsé de mon pays le Niger.

Je ne vais pas parler de tout ce que vous connaissez, je voudrais simplement vous demander chers compatriotes de faire preuve de sagesse, de responsabilité en cette douloureuse circonstance. Je sais que vous m’aimez beaucoup, je sais que vous m’admirez beaucoup, j’ai été témoin de votre solidarité, de votre soutien, j’exprime d’ailleurs toute ma reconnaissance et ma profonde gratitude à vous tous.

Dans ce genre de situation, la seule arme c’est la responsabilité. Il faut être responsable pour faire face à certaines situations. Je vous demande de faire preuve de sagesse. Je vous décharge tous, de toute forme de manifestation publique ou privée, déclaration de condamnation ou de soutien. Parce que ça ne sert à rien de s’adresser à des gens qui ne sont pas prêts à vous écouter pour des questions d’intérêt national à fortiori pour quelqu’un qui est désormais déclaré indésirable dans son propre pays.

Je vous demande tout simplement de vous confier à Dieu. Rien ne saurait résister au temps, laissez le temps décider. Dieu est au contrôle de cette situation et in shah Allah, c’est une autorité administrative qui a décidé de l’expulsion de Baba Alpha du Niger, un jour c’est une autre autorité ou la même autorité qui décidera de l’annulation de cet arrêté.

Alors je vous demande vraiment de faire preuve de responsabilité. C’est Baba Alpha qui doit beaucoup au Niger, le Niger ne doit rien à Baba Alpha. Baba Alpha n’est pas indispensable à la stabilité du Niger. Baba Alpha n’est pas indispensable au développement du Niger. Baba Alpha n’est pas indispensable à l’enracinement de la démocratie au Niger. Alors s’il vous plait ne faites rien qui puisse rendre plus pénible votre cas parce que vous savez déjà que toutes les règles démocratiques ont été mises en parenthèse.

Calmez-vous, restez tranquilles, confiez-vous à Allah, ça va aller. »