Le SYNBANK dénonce ‘’le harcèlement’’ contre ASUSU. SA

Le Bureau Exécutif National du Syndicat national des agents des banques, établissements financiers, institutions de micro finance et systèmes financiers décentralisées du Niger (SYNBANK) s’est réuni ce mardi 20 Mars 2018 pour analyser la situation qui prévaut à la Société de Micro Finance ASSUSU-SA face à la SOPAMIN et autres. Le SYNBANK, organisation faitière des institutions bancaires et de la micro finance au Niger, s’est insurgée contre ce qu’il qualifie de ‘’ harcèlement’’ contre la Directrice Générale de ASUSU. SA.

Pour le SYNBANK « la Directrice Générale et l’ensemble du personnel de ASSUSU-SA ont fait montre d’énormes sacrifices et de leadership pendant plus d’une trentaine d’année pour transformer positivement cette Institution qui heureusement d’ailleurs à la confiance de ses clients et des partenaires. ». Alors s’interroge le SYNBANK, « comment comprendre l’attitude du Ministre des Finances qui au lieu de protéger et appuyer cette institution demande purement et simplement à la Directrice Générale de démissionner ? ».

A comprendre le SYNBANK, le Ministre des Finances ‘’s’attaque sans raison valable à cette société et la Directrice Générale au détriment d’une société de la place’’.

Pour rappel, ASUSU-SA couvre plus de 650 000 clients bénéficiaires direct à travers ses différents produits et services financiers et non financiers soit 5% de la population active du Niger. Elle est présente dans plus de 6 000 villages du pays avec une cinquantaine de points de services.

niameysoir.com