Le ROTAB appelle à un engagement plus fort contre la mal gouvernance au Niger

COMMUNIQUE DE PRESSE DU ROTAB

La Coordination Exécutive du Réseau  des Organisations pour la Transparence et l’Analyse Budgétaire (ROTAB) réunie en séance extraordinaire ce Dimanche 1er Avril  2018 a analysé  le dernier développement, né   des arrestations et de la déportation des acteurs de la Société Civile Nigérienne, conséquence de la lutte contre la mal gouvernance.

– Les pressions de tout ordre subies par les Hommes des médias qui se manifestent par, des menaces d’arrestations visant des dirigeants des organes des presse tel que  le groupe  Labari et sa fermeture, considérés comme étant  un des ennemis du régime en place ;

– L’arrestation du journaliste Baba Alpa et les inspections des finances diligentées contre les medias indépendants ;

Au regard de tout ce qui précède, le  ROTAB

  1. Rappelle aux autorités politiques du Niger que le droit à la manifestation est un droit fondamental qui est garanti par tous les traités, les accords internationaux et les accords régionaux qui ont tous été ratifiés par le Niger.
  2. Réaffirme sa confiance aux avocats qui militent pour une indépendance de la justice et ne saurais cautionner un juge aux ordres dans le traitement de ce dossier ;

Le doyen des juges d’instructions, celui-là qui est saisi dans l’affaire Uranium gâte impliquant le Sieur Hassoumi Massaoudou a rempli les mandats de dépôts avant d’écouter nos camarades et dit avoir avoir reçu des ordres du procureur pour les amener en prison devant notre camarade Tchangari et les avocats

3- Dénonce avec la dernière énergie la situation de mise  en danger  de la sécurité des défenseurs des droits de l’homme, des journalistes, toute chose qui  porte atteinte à la jouissance du droit à l’information consacré par les  engagements nationaux et internationaux ratifiés par le Niger.

4- Réaffirme  son  attachement à la bonne gouvernance  et renouvèle sa ferme  détermination  à poursuivre la lutte contre toutes les formes de pratiques mafieuses et de remise en cause des intérêts du pays ;

5- Félicite et encourage l’ensemble des  OSC qui militent pour garantir  la bonne gouvernance au Niger malgré les multiples et diverses pressions de la part des autorités publiques et particulièrement  les journalistes  pour avoir révélé les impaires de la gestion de nos gouvernants à travers leurs ’investigations réalisées ;

6.Appelle l’ensemble des OSC et des citoyens en général à s’engager résolument dans la lutte contre les mesures anti sociales contenus dans la loi des finances 2018, les cadeaux fiscaux aux multi nationales, les emplois fictifs et le train de vie de L’Etat ;

Pour La Coordination Exécutive du ROTAB

La Vice- Coordonnatrice Mme Ousmane Naomi

Fait à Niamey : le 02/04/2018