La Première Dame Aissata Issoufou lance la caravane de sensibilisation et de dépistage gratuit de l’hépatite

Plus de 300 personnes dépistées en une journée

DjMcBrDXoAEhYM-A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre l’hépatite, la Première Dame Aïssata Issoufou, Présidente de de la Fondation « Guri Vie Meilleure », Marraine de la lutte contre l’hépatite au Niger, a lancé samedi dernier, le coup d’envoi de la caravane de sensibilisation et de dépistage gratuit dans les cinq (5) communes de Niamey. Il s’agit pour la fondation Guri Vie meilleure d’accompagner le Gouvernement dans sa riposte contre l’hépatite au Niger. Cette caravane de sensibilisation et de dépistage gratuit de l’hépatite se poursuivra toute la semaine du 29 juillet au 2 août 2018 dans les centres de santé retenus à cet effet.

Elle a pour objectifs de sensibiliser les populations sur les hépatites et les moyens efficaces de traitement ou de prévention, faire connaitre aux populations leur état sérologie afin de les orienter en fonction des résultats, les inciter à se rendre aux centres de santé pour se faire vacciner contre l’hépatite.

hepatite-2Dès le premier jour de cette campagne, plus de 300 femmes et hommes ont été dépistés selon des sources proches de la Fondation de la première Dame Aissata Issoufou. En marge de cette activité a dit la Première Dame, deux grandes conférences publiques seront animées les 30 et 31 juillet à l’intention des professionnels de la santé et des étudiants en médecine. A cette occasion, le représentant résident de l’OMS au Niger a assuré la Première Dame de la disponibilité de son institution pour un accompagnement judicieux.

Parlant de l’épidémie de l’hépatite, le ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Mainassara a souligné qu’au Niger, faute d’une enquête nationale de séroprévalence, la situation réelle des hépatites virales n’est pas encore connue. Face à cette situation, le gouvernement s’est résolument engagé dans la riposte à travers la mise à disposition des acteurs des ressources en vue d’atteindre les objectifs escomptés dans ce domaine. Du reste, le Président de la République, Chef de l’État, Issoufou Mahamadou, présidant le Conseil National de lutte contre le IST-VIH/Sida et les hépatites est au-devant de cette riposte. A cet effet, le gouvernement a mis sur pied le Comité ad-hoc pour développer une stratégie nationale de lutte contre les hépatites afin d’améliorer l’offre, la demande de prévention et de prise en charge des personnes affectées par les hépatites. Dans le même ordre d’idée, depuis 2014 la Première Dame Aissata Issoufou, en collaboration avec le Ministère de la santé publique, a initié l’élaboration d’un plan stratégique de lutte contre les hépatites au Niger.

Qu’est-ce que l’hépatite B ?

0254b861-f8c8-48b9-a91d-07b5782714e8En rappel, l’hépatite B est une infection virale qui s’attaque au foie. Elle peut être à l’origine de maladies aiguës ou chroniques. Le virus se transmet par contact avec le sang ou d’autres fluides corporels provenant d’une personne infectée. L’hépatite B est une infection hépatique potentiellement mortelle causée par le virus de l’hépatite B (VHB). Elle représente un problème de santé publique majeur. Elle peut prendre une forme chronique et exposer les malades à un risque important de décès par cirrhose et cancer hépatique. On dispose depuis 1982 d’un vaccin contre l’hépatite B. Selon, l’OMS, ce vaccin est efficace à 95% dans la prévention de l’infection et du développement d’une hépatite chronique et d’un cancer du foie dû à l’hépatite B.

Écrivain du Sahel